Une Américaine contracte une IST dans un véhicule, elle obtient 5,2 millions de dollars de la part de l'assurance

Bouton whatsapp

Aux États-Unis, une femme ayant contracté une IST dans la voiture de son partenaire a reçu… 5,2 millions de dollars de dommages-intérêts.

Cap sur les États-Unis où une compagnie d’assurance automobile a été condamnée à verser 5,2 millions de dollars à une femme ayant contracté une infection sexuellement transmissible dans le véhicule de son compagnon.

À voir aussi

Crédit Photo : Istock

Une plainte déposée en 2021

Selon la plainte de cette femme, déposée l'année dernière dans l'État du Missouri, son partenaire l'a infectée avec le papillomavirus (HPV) par négligence en 2017, après des rapports sexuels non protégés.

Toujours selon la plainte, cette dernière a demandé à l’assureur de la voiture, Geico, une indemnisation pour «pertes et blessures», ainsi que pour «ses dépenses médicales passées et futures».

Crédit Photo : Istock

Et le plus surprenant, c’est que la plaignante, une certaine M.O, a obtenu gain de cause. En effet, elle a reçu 5,2 millions de dommages-intérêts de la part de l’assureur. Cette décision a été confirmée courant juin 2022 par la cour d’appel du Missouri.

«L'assuré aurait dû mentionner son diagnostic à M.O avant que l'activité sexuelle ait lieu, mais il ne l'a pas fait», a indiqué le médiateur de l’affaire. Dans un entretien accordé au Daily Mail, l’avocat spécialisé en dommages corporels Miguel Custodio explique que la décision de la cour est assez cohérente :

«Si vous considérez cela comme une blessure subie dans le véhicule de cette personne, cela relève totalement de ce qu'une compagnie d'assurances serait tenue de payer», a-t-il souligné.

De son côté, le milliardaire Elon Musk a indiqué sur Twitter que «Les demandes d’indemnisation saugrenues de ce type sont en grande partie la raison pour laquelle les assurances automobiles coûtent si cher».

Source : AFP
Bouton whatsapp