Il se gratte la tête au volant et écope d'une... amende de 380 euros

Bouton whatsapp

Un homme a eu la mauvaise surprise d'être verbalisé au volant de sa voiture pour un motif assez cocasse. Détails.

Aux Pays-Bas, on ne plaisante pas avec la sécurité routière, quitte parfois à faire du zèle au risque de commettre de belles bourdes.

Un automobiliste néerlandais vient de l'apprendre à ses dépens après avoir écopé d'une amende salée pour s'être... gratté la tête au volant.

Oui, vous avez bien lu ! Cet usagé de la route a ainsi été verbalisé injustement mais la sanction, qui paraît disproportionnée, s'explique en réalité par une grossière erreur de radar.

Image d'illustration. Crédit photo : iStock

Il se gratte la tête au volant et reçoit une... amende de 380 euros

Comme l'indiquent nos confrères Belges de la Libre, aux Pays-Bas, les infractions routières sont désormais repérées grâce à un système de vidéosurveillance intelligent, disposé sur les radars. Bien qu'ultramoderne et précis, ce dispositif, doté d'une intelligence artificielle, n'est pourtant pas infaillible et connaît parfois quelques ratés spectaculaires.

Et c'est précisément ce qu'il s'est passé dans le cas de cet automobiliste verbalisé pour un simple grattage de tête (voir photo en tête de page).

L'algorithme censé repérer les gestes prohibés a en effet cru que ce conducteur téléphonait au volant, ce qui est bien sûr formellement interdit. Cela peut faire sourire, mais cette bourde lui a tout de même coûté la bagatelle de 380 euros car la police n'a rien voulu savoir lorsqu'il a tenté de contester les faits, photo à l'appui.

Le cliché lui donnait pourtant raison, mettant à mal par la même occasion la fiabilité de ce système de surveillance.

« Dès que ma main vide se porte à mon oreille, la vidéo montre que l’algorithme peut simplement signaler la présence d’un téléphone », a expliqué l'homme, interrogé par nos confrères de BFMTV.

Contraint de s'acquitter de cette amende malgré ses contestations légitimes, l'automobiliste a depuis décidé de porter l'affaire devant les tribunaux, en espérant obtenir gain de cause.


Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.