Atteinte du cancer et malgré 5 mois de cours en moins à cause de son traitement, Carla obtient son bac avec mention à 17 ans

9 951partages
Bouton whatsapp

Le parcours de Carla Bohème force l’admiration et le respect. En effet, actuellement en lutte contre une seconde récidive de cancer, la jeune étudiante vient d’obtenir son baccalauréat avec mention à seulement 17 ans.

Crédit : Franck Lallemand / L'Est Républicain

En apparence, la jeune femme vivant à Rigney, non loin de Besançon, est une ado avec des passe-temps classiques. Elle aime notamment « les séries, les films et traîner avec ses amis ». Malheureusement, jusqu’ici, elle n’a pas eu la chance de pouvoir mener une existence normale. La faute a une tumeur particulièrement tenace qui fait de sa vie un véritable parcours du combattant.

En février dernier, elle a subi une opération chirurgicale de 13 heures pour la débarrasser de cette tumeur connue sous le nom de rhabdomyosarcome. Il s’agit d’un cancer qui s’attaque aux cellules musculaires et qui touche principalement les enfants. Carla Bohème a déjà montré une force de caractère impressionnante en se battant contre la maladie depuis ses 10 ans. Et malgré deux récidives en 2019 et 2021 et une incertitude qui plane toujours sur sa rémission, la jeune femme ne lâche rien et compte bien sortir gagnante de cette épreuve.

Crédit : gorodenkoff / iStock

Carla Bohème a de la suite dans les idées et plein de projets pour l’avenir. Elle aimerait notamment faire bouger les lignes dans les domaines du droit de l’environnement et des animaux, des thématiques sur lesquelles elle est très engagée. « Les canicules, les sécheresses, les tempêtes violentes montrent que nous n’avons pas de temps à perdre. L’argent est-il plus important que la planète?Il faut agir maintenant. Dans dix ans, il sera trop tard » dénonce-t-elle.

Mais pour poursuivre son cursus en droit et réaliser ses rêves, la première étape pour celle qui est attirée par le notariat était d’abord d’obtenir le bac, chose qu’elle a réussie avec brio en décrochant une mention assez bien, en dépit de cinq mois de cours envolés en raison des traitements. Face au jury du Grand oral du baccalauréat, elle a fait une prestation mêlant réflexions éthiques, scientifiques et philosophiques qui lui ont valu d’être notée 18/20.

Crédit : monkeybusinessimages / iStock

Une force mentale à toute épreuve

Une prouesse qu’il faut saluer, surtout quand on sait que l’étudiante n’a pas pu aller au bout de sa présentation. « Mon élocution est lente et difficile depuis mon opération de la gorge, et la rééducation est longue » a-t-elle expliqué. En tout cas, cela ne fait aucun doute que les membres du jury ont été subjugués par la force mentale et la qualité du travail de la jeune femme.

En marge des résultats du baccalauréat, cette battante d’exception a souhaité partager son bonheur avec « les équipes éducatives et la médecin scolaire » du lycée Pergaud, à Besançon. Elle explique ce geste par leur présence ininterrompue dans les moments compliqués : « quand j’étais à Paris, pour une protonthérapie (une radiothérapie ultra-précise des cellules cancéreuses), des professeurs m’ont donné des cours particuliers en visio, précise-t-elle. Je veux les remercier ».

Un seul mot : respect !

Bouton whatsapp