Un employé d'un aéroport filmé en train de scotcher l'aile de l'avion avant le décollage

Sur TikTok, une passagère d’un avion a publié une vidéo dans laquelle on voit un homme poser du ruban adhésif sur l’aile de l’avion dans lequel elle était assise, avant le décollage.

@myhoneysmacks Im only flying southwest now #spirit #spiritairlines #plane #planecrash #cockpit #airline #flight #fly #scary #omg #mindboggling original sound - My Honey Smacks Youtuber

Chaque fois que l’on s’installe dans un avion, on attend tranquillement le décollage quand d’autres angoissent toujours un peu plus. Et ce n’est pas cette vidéo qui va les calmer ! En effet, la passagère d’un vol de la compagnie Spirit Airlines n’est pas prête de réserver un vol de nouveau avec cette compagnie.

Assise côté hublot dans l’avion, elle remarque une scène insolite sur le tarmac. Elle voit un employé de l’aéroport de Nashville en train de poser du ruban adhésif sur une des ailes de l’avion avant le décollage.

Sans hésiter, elle filme la scène puis la publie sur son compte TikTok. La vidéo devient rapidement virale : “Voilà pourquoi je ne volerais plus avec Spirit” se plaint-elle.

Un ruban adhésif couramment utilisé sur les avions

Le ruban adhésif identifié ne doit pas être confondu avec le scotch, car il est fait à base d’aluminium et est spécialement conçu pour des réparations temporaires sur les avions. Malgré l’efficacité du produit, la passagère n’a guère goûté de voir cette réparation en temps réel avant de décoller.

En effet, elle dénonce un manque de professionnalisme et de discrétion de la part de la compagnie : “Le fait que vous soyez obligé de scotcher l’avion devant les passagers présents dans l’appareil, c’est la raison pour laquelle je ne volerais plus avec Spirit”, s’explique-t-elle.

Sa vidéo a été vue 1,6 million de fois et a généré plus de 10 000 commentaires depuis sa publication. Certains internautes ont pointé du doigt la contradiction de la passagère qui dit ne plus vouloir voler avec Spirit Airlines alors qu’elle reste à bord d’un avion de la même compagnie.

D’autres ont préféré s’amuser du travail effectué par l’employé de l’aéroport, jugeant avec humour la pose du ruban adhésif : “Il a l’air de l’avoir bien fait en vrai”. Enfin, d’autres partagent l’inquiétude de la passagère, admettant que ça les ferait aussi flipper d’assister à une telle scène.

VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef