Une institutrice a fait croire à ses élèves qu'ils étaient surveillés par le Père Noël

Bouton whatsapp

Voici une astuce qui aurait agacé Maria Montessori : une institutrice fait croire à ses élèves que le Père Noël les surveille pour obtenir le calme en classe.

Certains professeurs puisent dans leur imagination pour réduire le bruit en classe. De son côté, cette institutrice a préféré faire croire à ses élèves que le Père Noël les surveillait en permanence pour éviter tout chahut.

Crédit Photo : Istock

Le comportement de la maîtresse choque une maman

Tout a commencé lorsque l’un des enfants lui a posé une question sur une petite lumière rouge sur le mur de la salle. Face à cette situation, la maîtresse a expliqué qu’il s’agissait de la caméra du Père Noël. Visiblement bouleversé, un petit garçon a fait part de son inquiétude à sa maman après l’école. Choquée, la mère de famille s’est empressée de raconter cette histoire sur le forum Mumsnet.

«Mon fils m’a demandé s’il était surveillé depuis tout ce temps donc je lui ai dit que la maîtresse plaisantait. Je ne pense pas qu’elle aurait dû dire ça, mais mon mari pense que je suis peut-être trop sensible sur le sujet», a-t-elle écrit, tout en demandant conseil aux utilisateurs.

Sans surprise, sa publication est rapidement devenue virale, et de nombreux parents n’ont pas hésité à donner leur avis. Certains comprennent la réaction de la femme, d’autres estiment qu’elle «réfléchit trop» :

«Je suis sûr que c’était une blague. Dites-lui que ce n’est pas vrai et fin de l’histoire». «C’est stupide, mais votre réponse a réglé le problème et je ne m’inquiéterai pas plus», peut-on lire parmi les nombreux commentaires.

Crédit Photo : Istock

Toutefois, une internaute a invoqué la sensibilité et de la fragilité des enfants. Quelque temps plus tard, la principale concernée a publié un autre message : «Pour être claire, je ne vais pas me plaindre ni me disputer avec la professeure. Mon fils a une excellente institutrice que je respecte. Je pensais que c’était une chose étrange qu’il puisse penser qu’il était surveillé».

Plaisanterie ou non, l’histoire inventée par la maîtresse a créé des remous !

Source : Aufeminin
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter