Une oeuvre d'art de Jeff Koons, estimée à 40 000 euros, s'est brisée en mille morceaux à cause d'une femme maladroite

Bouton whatsapp

Lors d’une foire d’art contemporain, à Miami, une collectionneuse maladroite a brisé une œuvre d’art de Jeff Koons, estimée à 40 000 euros.

C’est un geste maladroit qui va coûter cher à une collectionneuse. Lors d’un vernissage privé, qui se tenait pendant une foire d’art contemporain à Miami, une femme a brisé une oeuvre d’art estimée à 42 000 dollars, soit près de 40 000 euros.

Crédit photo : M. Boero / Bel-Air Fine Art

L’oeuvre était celle de Jeff Koons, le célèbre créateur des « balloon dog » qui se vendent à des milliers d’euros et qui font partie des oeuvres d’art les plus chères du monde. Ces célèbres chiens ballons sont très célèbres et varient de toutes tailles. Elles peuvent mesurer moins de 30 centimètres et aller jusqu’à plus de 3 mètres de haut.

Elle brise une oeuvre d'art à 40 000 euros

Lors de ce vernissage, l’un des « balloon dog » de Jeff Koons était proposé à la vente, mais il n’a pas eu le temps de trouver un acheteur. L’oeuvre a fini brisée par terre, en mille morceaux, à cause d’un geste maladroit d’une collectionneuse.

Au départ, certaines personnes présentes sur place ont pensé que l’acte était voulu et qu’il s’agissait d’une performance. Cependant, c’était bel et bien un accident. Pour le moment, on ne sait pas exactement ce qui a causé la chute de la sculpture en verre. Certains témoins affirment avoir vu la femme tapoter l’oeuvre du bout des doigts, la faisant tomber, tandis que d’autres déclarent qu’elle aurait donné un petit coup de pied, sans le vouloir, dans le socle qui soutenait la sculpture.

Crédit photo : M. Boero / Bel-Air Fine Art

Quoi qu’il en soit, cet acte n’était pas intentionnel et les dégâts seront couverts par une assurance. Pour le moment, les éclats de l'œuvre sont précieusement conservés dans une boîte en attendant le constat de l’expert.

« Ce genre d’incident arrive malheureusement, c’est pour cela que l'œuvre était couverte par une assurance », a déclaré Cédric Boreo, gérant de la foire.

Des sculptures estimées à plusieurs milliers d’euros

Heureusement, aucune personne n’a été blessée par les éclats de verre pendant l’incident. L’artiste n’était quant à lui pas présent. Ce n’est pas la première fois que ce genre de drame se produit car en 2016, une autre œuvre de Jeff Koons avait connu le même sort.

Crédit photo : M. Boero / Bel-Air Fine Art

Un incident que l’artiste avait commenté avec ces quelques mots : « On a de la chance quand ce sont simplement des objets qui se cassent, quand il s’agit de petits accidents de la sorte, parce qu’on peut les remplacer. »

Des paroles rassurantes qui parviendront peut-être à réconforter la collectionneuse maladroite.

Source : Le Figaro
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.