15 phrases philosophiques qui font méditer sur la vie quotidienne

Bouton whatsapp

À travers l’Histoire, les philosophes ont traversé les époques grâce à leurs idéologies universelles qui nous permettent de mieux comprendre ce qui fait l’essence de l’Humanité et de la vie. On revient sur les 15 plus grandes citations philosophiques qui nous accompagnent au quotidien.

Célèbre statue du philosophe Aristote / Crédit : Istock

À voir aussi

De prime abord, on rencontre la philosophie pour la première fois dans sa vie lorsqu’on arrive en terminale, à l’aube de notre vie de jeune adulte. Une matière enseignée une seule année au lycée pour devenir une épreuve dont on aurait bien aimé se passer afin d’obtenir le précieux bac, passe-droit pour la poursuite d’études. Au final, qui se souvient vraiment de ses cours de philo ? Même si quelques notions restent et que nous les utilisons, inconsciemment, dans la vie de tous les jours.

La recette pour avoir une bonne note à sa dissertation ? Placez quelques citations d'un auteur philosophe ici ou là pour mieux appuyer votre raisonnement à la question philosophique qui vous est posée. Et le tour est joué comme une belle oeuvre d'art !

Durant cette année, on y apprend de nombreuses idéologies, de pensées universelles, nées de cerveaux d’Hommes datant de la Grèce Antique, entre Socrate et Aristote.

Puis, on découvre le fameux siècle des Lumières, entre le XVII et XVIIIème siècle, avec des illustres philosophes comme Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Montesquieu et Denis Diderot.

Enfin, la philosophie s’est perpétuée durant le XIXème siècle et le XXème siècle avec des philosophes comme Friedrich Nietzsche Jean-Paul Sartre et Sigmund Freud, pour ne citer qu’eux.

En bref, toute période historique a son ou ses courants philosophiques qui ont permis de changer l’Histoire et a influé sur le déroulement de celle-ci, que ce soit au niveau humain, politique, social, religieux, scientifique et économique.

La philosophie, qu’est-ce donc ?

Le mot “philosophie” est une contraction des mots grecs “philein” qui signifie “aimer” ou “désirer” et “sophia” qui signifie “sagesse” ou “savoir”. Ainsi, la philosophie renvoie à l’idée de l’amour du savoir, l’amour de la sagesse, ou le désir de savoir.

La philosophie est donc une démarche de l’esprit qui vise à une compréhension du monde et de la vie par une réflexion rationnelle et critique. Elle recherche la vérité en se questionnant constamment sur la réalité du monde, la connaissance, sa conscience et l’existence humaine.

Ainsi, elle se caractérise souvent à travers un débat d’idées partagées, un dialogue, qui analyse de nombreux concepts de la vie comme le bien, le mal, la justice, l’amour, la vérité, la liberté, l’égalité ou encore la conscience, avec pour cible la quête perpétuelle du bonheur.

Plus qu’une manière de réfléchir, la philosophie est également, chez certains philosophes, une manière de vivre qui doit être diffusée au sein de la société. Ainsi, de nombreux philosophes grecs, comme Aristote, Epicure ou Platon, ont créé des écoles philosophiques afin de créer une véritable communauté régie par leur philosophie et de transmettre des idéologies de vie qui pouvaient s’appliquer sur une société entière et sur un projet politique.

La philosophie comme mode de vie, idéologie d’une société

L’un d’eux, Epicure, a d’ailleurs laissé un mode de vie très connu encore aujourd’hui et qu’on qualifie… d’épicurien. En effet, l’épicurisme est un mode de vie qui a pour objectif principal l’atteinte du bonheur par la satisfaction des seuls désirs “naturels et nécessaires”.

Autre exemple, celui de René Descartes. Appliquer sa philosophie nous fait être “cartésien”, c’est-à-dire, être quelqu’un de rigoureux, clair, logique, méthodique et rationnel.

Plus tard, durant la période de la Renaissance, le siècle des Lumières a radicalement changé le visage de la société grâce à ses idées qui se sont diffusées au sein de la société. Indirectement, les préceptes des Lumières ont mené aux différentes révolutions politiques qui ont changé le visage de l’Europe, en l’occurrence la Révolution Française ayant semé les premières graines de la démocratie et mettant fin à des siècles de monarchie. Elle a aussi permis d’abolir l’esclavage qui était monnaie courante, en philosophant sur la question des races humaines et de leur égalité.

Portrait de Jean-Jacques Rousseau / Crédit : Istock

Cependant, d’autres philosophes avaient une pensée bien plus radicale sur la question, ce qui a mené ce monde dans ses heures les plus sombres. En effet, le nazisme n’aurait jamais existé sans des philosophes eugénistes qui ont classifié les races.

Dans l’Histoire plus récente, le philosophe Karl Marx a carrément créé une pensée philosophique nouvelle qui a conduit à l’avènement d’un mouvement politique appelé le communisme, en opposition au capitalisme qui était plus né d’une logique économique. Une opposition idéologique qui a divisé le monde en deux pendant presque un demi-siècle.

Forcément, comme toute discipline, la philosophie peut tout dire et son contraire et les philosophes, aussi nombreux soient-ils, véhiculent bien souvent des pensées et des idéologies différentes les unes aux autres. Parce que la vie est compliquée, qu’une question ne peut avoir qu’une seule réponse ni vérité absolue, la philosophie apporte des idées très diverses sur tous les sujets sur lesquels elle se penche.

Nous avons cité des hommes mais dans son évolution historique, la philosophie s’est aussi perpétuée aussi à travers l’esprit brillant de femmes, philosophant sur la condition de la femme, trop souvent oubliée dans l’Histoire. Des philosophes comme Simone de Beauvoir, Hannah Arendt ou, plus anciennement Hypatie d’Alexandrie.

De nos jours, il existe donc de nombreuses citations, phrases et textes philosophiques que l’on emploie, sans vraiment le savoir, dans notre vie quotidienne. On y applique certains préceptes sans s’en douter car notre société nous y a certainement conditionnés. On

Il nous arrive parfois de citer des philosophes dans nos conversations, dans nos débats d’idées, dans nos dialogues, afin de crédibiliser notre raisonnement. Certains usent même de citations philosophiques pour seulement “briller en société”, mettre en avant sa culture et sa connaissance. Qui n'a jamais citer Platon, Nietzsche ou Dante juste se rendre intellectuel ?

On vous propose une compilation de 15 phrases philosophiques parmi les plus célèbres, mais aussi les plus pertinentes, en tentant de vous fournir une analyse synthétique. Qui sait ? Ça pourrait vous aider à avoir le bac !

1. “L’homme est un animal politique” Aristote, Politique (IVème sièce avant J-C)

Avec cette citation, le philosophe Aristote veut faire comprendre que l’Homme ne vit véritablement comme un être humain que lorsqu’il est en société. S’il ne vit pas en société, il est déviant de sa nature et est donc un animal, ou bien un Dieu.

2. “Je pense, donc je suis” René Descartes, Discours de la Méthode (1637)

René Descartes découvre que le sujet pensant est le seul être dont ne peut mettre l’existence en doute, car douter et déjà penser, donc exister. Ce précepte est appelé le “cogito”.

Portrait de René Descartes / Crédit : D.R.

3. “L’enfer, c’est les autres” Jean-Paul Sartre, Huis Clos (1947)

Avec cette citation tirée du pièce, Jean-Paul Sartre véhicule l’idée que l’enfer révèle du fait de ne jamais pouvoir s’extraire du jugement d’autrui. C’est un drame intérieur à la conscience, par quoi elle se découvre exposée au regard d’autrui.

4. “On ne naît pas femme : on le devient” Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe (1949)

Illustre philosophe féministe, Simone de Beauvoir, modifie une citation de Hegel décrivant la relation maître/esclave pour penser la relation homme/femme et la domination de l’un sur l’autre. La solution, selon elle, serait de sortir la femme de la biologie ou plutôt de son destin biologique en refusant la maternité.

5. “L’homme est né libre, et partout il est dans les fers” Jean-Jacques Rousseau, Du Contrat Social (1762)

Cette citation est la phrase d’introduction de la célèbre œuvre de Jean-Jacques Rousseau intitulée “Du Contrat Social”. Elle signifie que l’Homme est libre en droit, mais asservi en fait car son existence est régie par des règles instaurées par d’autres.

6. “Les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde de différentes manières, ce qui importe, c’est de le transformer” Karl Marx, Thèses sur Feuerbach (1845)

Père fondateur de la philosophie communiste, Karl Marx veut donner un nouveau rôle au travail intellectuel : celui de travailler concrètement à transformer le monde. Pour lui, la philosophie ne doit pas être qu’une idéologie et doit être mis en pratique, déterminant ainsi les fins et les moyens de l’action transformatrice.

7. “Seul celui qui peut se passer de la richesse est digne d’en jouir” Épicure

Par cette phrase, le philosophe grec veut dire que si nous sommes en mesure de nous contenter de peu, nous serons les premiers à mieux profiter de ce que la vie peut nous apporter en plus. Car nous savons ce que c’est de n’avoir rien, on saura jouir ce que c’est d’avoir tout.

8. “Le malheur des uns fait le bonheur des autres” Voltaire

Voici un proverbe parfois galvaudé, une citation très célèbre. Il ne faut pas la comprendre dans le sens où il faut faire du mal pour avoir le bien. Cependant, il s’agit d’une phrase très cynique car il arrive qu’un événement malheureux puisse bénéficier à quelqu’un d’autre. L’inverse est tout aussi vrai et tout aussi cynique, le bonheur des uns peut aussi faire le malheur d’autrui.

9. “On mesure l’intelligence d’un individu à la quantité d’incertitude qu’il est capable de supporter” Emmanuel Kant

Selon Emmanuel Kant, l’intelligence serait donc d’accepter son ignorance, ses interrogations sur la vie et la nature, sur soi et les autres. Et accepter ne signifie pas occulter les difficultés ni renoncer à comprendre. Au contraire, il faut juste accepter que les réponses ne soient pas définitives et cette incertitude permet d’ailleurs de continuer à se poser des questions et à oser de nouvelles approches, et donc à stimuler son intelligence.

10. “Je sais que je ne sais rien” Socrate

C’est Platon qui a attribué cette citation à Socrate et fait écho à la citation de Kant ci-dessus. Savoir que l’on peut être ignorant c’est déjà savoir quelque chose.

Statut du philosophe Socrate / Crédit : Istock

11. “L’homme est un loup pour l’homme” Plaute

Cette phrase de Plaute a été popularisée par Thomas Hobbes dans son oeuvre “Le Léviathan”. Il s’agit ici de définir l’homme, dans son état de nature le plus profond, comme individualiste, apolitique et asocial, en marge de l’idée collective d’une société, où il serait rien d’autre qu’un prédateur envers son prochain.

12. “On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve” Héraclite, Fragments (VIème siècle avant J-C)

Plus précisément, Héraclite a écrit : “Aucun homme ne marche jamais deux fois dans la même rivière, car ce n’est pas la même rivière et ce n’est pas le même homme”. Ici, le philosophe voulait souligner que l’homme et son environnement sont toujours en constante évolution.

13. “Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage” Périclès

Pour le philosophe grec, le bonheur passe par la quête de liberté. Cependant, comme toute quête, la liberté n’est pas donnée, il faut soi-même l’acquérir et donc avoir le courage d’aller l’obtenir.

14. “Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas” Blaise Pascal, Pensées (1696)

Si on pense que cette citation parle d’amour, elle parle surtout de religion. Selon Blaise Pascal, la raison n’est pas le meilleur moyen pour appréhender Dieu et c’est ce qu’il voulait à travers cette phrase. Avec le temps, cette citation a été reprise dans la culture populaire pour décrire la complexité intime de certains choix, en l’occurrence en matière de partenaires amoureux. Et il est vrai que parfois, les choix du coeur sont difficilement compris par la raison.

15. “Qui cherche dans la liberté autre chose qu’elle-même est fait pour servir” Alexis de Tocqueville

Penseur et philosophe politique et sociale, Alexis de Tocqueville souligne que la liberté doit être la seule motivation de la quête de la liberté. Tout autre leitmotiv nous rendra dépendant de quelque chose, et être dépendant, c’est nous asservir.

Bouton whatsapp