Le bon cholestérol, qu'est-ce que c'est et à quoi ça sert ?

Bouton whatsapp

On parle souvent des effets néfastes du cholestérol. Car il peut s’accumuler sur la paroi des artères et multiplie ainsi les risques de développer une maladie cardiaque. Mais dans notre organisme, il y a deux types de cholestérol : le mauvais et le bon.

À quoi sert le bon cholestérol dans l’organisme ?

Le cholestérol présent dans l’organisme se décline en deux catégories : le LDL et le HDL. Le premier, le cholestérol LDL, est le mauvais. Présent en excès, il se dépose sur les artères et met notre santé en danger. Pourquoi ? Parce qu’il est susceptible d’empêcher le sang de circuler. Dans ce cas, le cœur n’est plus alimenté en sang et en oxygène.

En revanche, le cholestérol HDL est bénéfique pour l’organisme. En effet, il transporte le LDL, présent dans les artères, vers le foie. Par la suite, cet organe élimine le mauvais cholestérol préservant ainsi la santé de notre cœur.

Concrètement, le bon cholestérol aide donc à réguler le mauvais cholestérol dans l’organisme. C’est pourquoi sa présence est importante. Mais pour assurer une bonne régulation, le taux du LDL doit être inférieur au seuil recommandé et celui du HDL doit être supérieur au minimum.

Bon ou mauvais, le cholestérol est produit par l’organisme

LDL ou HDL, notre organisme produit du cholestérol. Ces molécules ne proviennent donc pas uniquement de ce que vous mangez. En réalité, c’est le foie qui fabrique le cholestérol et, plus votre nourriture vous apporte des acides gras saturés, plus cet organe produit du mauvais cholestérol.

Mais qu’il s’agisse du bon ou du mauvais, de nombreux facteurs impactent les taux. Il y a, bien sûr, la manière de s’alimenter, mais également l’âge, la génétique, la fréquence et l’intensité de l’activité physique.

Comment maintenir de bons taux de LDL et HDL ?

Pour limiter le taux de mauvais cholestérol dans le sang, il faut intégrer des fruits et légumes dans ses repas quotidiens. Car ces aliments renferment des stérols végétaux. Or, ces derniers peuvent contribuer à réduire le fameux LDL.

Malheureusement, les fruits, légumes et graines ne vous apporteront que de faibles quantités de stérols végétaux. C’est pourquoi il peut être intéressant de consommer des aliments enrichis de ces molécules.

En parallèle, il convient d’éviter ceux qui favorisent l’augmentation du taux de LDL. Parmi eux : la charcuterie, les produits laitiers, les pâtisseries, les viennoiseries, tous les aliments frits, le jaune d’œuf, les abats, la mayonnaise et l’huile de palme.

Et pour maintenir un bon taux de cholestérol HDL dans votre organisme, il vous suffit de manger de manière saine et équilibrée. Encore une fois, les fruits et légumes vous aideront à maintenir ce taux. Mais il faut également veiller à ne pas ingérer de trop grandes quantités d’acides gras saturés. Par ailleurs, plusieurs études ont démontré que les acides gras insaturés peuvent aider à faire baisser le taux de mauvais cholestérol.

En plus de respecter une alimentation équilibrée et variée, vous devez veiller à pratiquer une activité physique régulière pour maintenir un bon rapport entre le bon et le mauvais cholestérol.

Source : pro active
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Julie Boutillier

Curieuse de nature, je m'intéresse à tous les sujets d'actualité que je m'efforce de traiter avec le plus d'objectivité possible. Passionnée par l'écriture et ravie de pouvoir susciter l'intérêt des lecteurs, j'exploite toutes mes compétences rédactionnelles pour proposer des contenus enrichissants et agréables à lire.