Astuces : voici ce qu'il faut faire pour dégivrer son pare-brise et éviter la casse

Bouton whatsapp

Découvrez aujourd'hui quelques astuces utiles pour dégivrer votre pare-brise.

Ça ne vous aura pas échappé, le froid s’est désormais bien installé sur une grande majorité du pays et avec lui, le gel fait également son retour au grand dam des automobilistes, pris de court au petit matin lorsqu’il faut gratter le givre sur le pare-brise du véhicule.

À voir aussi

Crédit photo : Pixabay

Cette corvée, que personne n’affectionne et qui peut faire perdre un temps précieux, peut vite devenir un casse-tête si on n’a pas les bons réflexes.

Ce n’est pourtant pas si difficile et il existe quelques astuces pour dégivrer sans souci et éviter ainsi les mauvaises surprises.

En voici quelques-unes :

Protéger son pare-brise avec des couvertures ou du carton

Il faut savoir tout d’abord que ne pas dégivrer son pare-brise peut vous causer pas mal d’ennuis.

Au-delà du danger que provoque l’obstruction d’une vision dégagée, l’absence de dégivrage peut être sanctionnée pénalement en cas de contrôle routier. En effet celle-ci est « verbalisable et entraîne un retrait de 3 points », comme le rappelle la Police nationale de l’Aube sur Facebook.

Il faut donc être vigilant et bien veiller à ne pas négliger cette étape lorsque l’on conduit en hiver.

Pour ce faire, il existe des bonnes méthodes dont l’efficacité ne se dément pas !

La première, la plus répandue, consiste à placer un objet sur votre pare-brise pour empêcher la formation du givre. Vous pouvez par exemple utiliser des couvertures.

Il en existe des modèles spécifiques qui sont conçus à cet effet, mais vous pouvez également disposer un simple carton sur la vitre pour obtenir le même résultat. Et si jamais ce dernier est collé au petit matin, faites alors chauffer le moteur quelques minutes et il se décollera de lui-même.

La seconde méthode est un peu moins connue, mais tout aussi efficace !

Celle-ci consiste à frotter, la veille, votre pare-brise avec un chiffon humidifié et imbibé d’alcool à 90°.

Crédit photo : DR

Gratter le givre ou le faire fondre

Autre méthode très répandue mais un poil plus longue, le grattage !

Muni de votre grattoir, vous pouvez ainsi gratter le givre en faisant bien attention de dégager votre pare-brise mais aussi les vitres et le pare-brise arrière.

Vous pouvez également faire fondre la glace en fabriquant votre propre liquide dégivrant, en mélangeant par exemple deux parts d’alcool et une part d’eau, auxquelles on ajoutera une cuillère à soupe de liquide vaisselle.

Petit conseil, n’allez surtout pas croire que la bonne vieille méthode de l’allumage du moteur est une bonne solution.

En effet, croire que le chauffage intérieur fera fondre la couche de glace est un peu dépassé car cette technique s’avère peu efficace tout en étant peu écologique. De plus, il faut savoir qu’en vertu d’un arrêté du 12 novembre 1963, « les véhicules en stationnement doivent avoir leur moteur arrêté, sauf en cas de nécessité, notamment lors des mises en route à froid ».

Laisser tourner son moteur pendant une période assez longue représente donc une infraction qui peut être sanctionnée par une amende d’une valeur de 135 euros.

Crédit photo : DR

Bouton whatsapp