Ce lycée breton a trouvé une solution efficace pour faire baisser sa facture d'électricité

Bouton whatsapp

En Bretagne, un lycée d’enseignement général et technologique a trouvé une solution pour réduire sa consommation d’électricité : couper l’ensemble des horloges électriques de l’établissement.

Face à l’augmentation du prix de l’électricité, le lycée Anita Conti de Bruz (Ille-et-Vilaine) a trouvé une solution ingénieuse pour réduire sa facture énergétique.

À voir aussi

Crédit Photo : istock

En effet, l’établissement a fait le choix de couper l’alimentation électrique de l’ensemble des horloges électriques du bâtiment, rapportent nos confrères de CNews. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette astuce a porté ses fruits.

Une astuce efficace

Au total, cette mesure a fait économiser 800 euros par an au lycée d’enseignement général et technologique breton. «On a coupé 21 horloges qui fonctionnaient 24/24h et 365 jours par an pour une consommation de 11 watts chaque jour, soit une économie de 800 euros par an», a expliqué Guillaume Talon, agent de la région encadrant les personnels de maintenance.

La direction a également pris d’autres mesures pour s’adapter à l’inflation du coût de l’électricité et du gaz : maintenir une température de 19 degrés dans les classes et 16 degrés dans les espaces communs.

Pour ce faire, les radiateurs de l’école ont été équipés d’une tête thermostatique permettant de réguler les températures. Mais ce n’est pas tout ! Le lycée a modifié les réglages de la minuterie pour que l’éclairage s’éteigne au bout de trois minutes, contre cinq auparavant.

Crédit Photo : istock

Mais malgré les économies, les coûts devraient néanmoins augmenter en Bretagne, avec des hausses «par trois sur l’électricité et un peu moins fortes sur le gaz», selon Stéphane Perrin, le vice-président en charge des finances dans la région.

En 2021, la facture énergétique des 115 lycées publics bretons a été de 14,5 millions d'euros, dont 8 pour le chauffage. En 2022, le surcoût a été évalué à 28,5 millions d’euros : 25 millions pour l’électricité et 3,5 millions pour le gaz.

Source : 20 Minutes / AFP
Bouton whatsapp