Toxiscore : pourquoi cet indicateur ne figure toujours pas sur les produits ménagers ?

Aujourd'hui, les aliments vendus en magasins possèdent un étiquetage qui détermine leur qualité nutritionnelle. Ainsi, les consommateurs font leurs choix en toute connaissance de cause. Mais pour les produits ménagers, dont la composition renferme de nombreuses substances toxiques, aucun étiquetage spécifique n'a encore vu le jour. 

Des compositions dont on ignore la toxicité 

Les produits ménagers, nous les utilisons au quotidien. Pourtant, toutes les analyses réalisées par les associations de consommateurs ont révélé que leur composition renferme des actifs toxiques pour l'homme et pour l'environnement. Malheureusement, les consommateurs ne peuvent avoir accès à ces informations car elles n'apparaissent pas sur les emballages. Ainsi, ils choisissent des références sans tenir compte de ce critère pourtant déterminant.

Face à ce manque d'informations, un groupe de travail a été créé à l'initiative du gouvernement pour offrir des emballages plus transparents et explicites. C'est ainsi qu'est née cette fameuse idée du toxiscore. 

Semblable au nutriscore, ce système doit proposer une classification allant de A jusqu'à E. Le but étant d'évaluer la dangerosité des produits ménagers. 

Un toxiscore qui tarde à être mis en place 

À présent, la question qui se pose est la suivante : quand ce système de notation sera-t-il mis en place ? Il semble que ce projet ait été ralenti par la crise sanitaire liée au Covid. En effet, à ce moment-là, il ne s'agissait plus d'une priorité, d'autant que les ventes de produits désinfectants ont naturellement explosé.

Du côté des fabricants, vous vous en doutez, cette mesure ne fait pas l'unanimité. Par ailleurs, les industriels affirment que les produits ménagers qu'ils fabriquent, en conformité avec la norme CE, garantissent la sécurité des consommateurs. De plus, ils s'appuient sur l'existence d'une application "Mon Expert Propreté" qui apporte de nombreuses informations aux consommateurs quant à la composition des produits et leurs impacts sur l'environnement. 

Quoi qu'il en soit, la mise en place d'un toxiscore est toujours à l'étude. Le ministère de la Transition écologique a déjà fait appel à l'Anses pour déterminer le degré de toxicité des produits ménagers. Un groupe de travail dédié s'est donc penché sur l'élaboration d'un système simple visant à évaluer ce critère pour chaque référence. Aux dernières nouvelles, les conclusions de ces réflexions doivent être rendues à la fin de l'année. 

Après cela, il restera encore quelques étapes précédant la mise en place de ce toxiscore. Ainsi, il faudra probablement attendre l'année prochaine et peut-être même 2025 pour voir apparaître cet étiquetage spécifique sur les produits d'entretien. 

Quels sont les principaux ingrédients nocifs présents dans les produits ménagers ?

Les dernières études chiffrées révèlent que la majorité des produits ménagers vendus en grandes surfaces renferment du formaldéhyde. Or, les scientifiques ont d'ores et déjà prouvé les effets cancérigènes de cette molécule. Mais ce n'est pas le seul ingrédient toxique que l'on retrouve dans toutes les solutions dédiées à l'entretien de la maison. Les analyses révèlent également la présence d'ammoniac, de phosphate, de chlore, de conservateurs, de parfums chimiques, de biocides, de parabens ou encore de perturbateurs endocriniens.

Or, voilà des années que les scientifiques mettent en garde les consommateurs face aux dangers de toxicité de tous ces composés. 

Source : usbek
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Julie Boutillier

Curieuse de nature, je m'intéresse à tous les sujets d'actualité que je m'efforce de traiter avec le plus d'objectivité possible. Passionnée par l'écriture et ravie de pouvoir susciter l'intérêt des lecteurs, j'exploite toutes mes compétences rédactionnelles pour proposer des contenus enrichissants et agréables à lire.