Vous aimez les myrtilles ? Voici comment en avoir à l'infini sans les acheter

Bouton whatsapp

Vous adorez les myrtilles et regrettez de ne pas en avoir tout le temps sous la main ? Cela tombe bien, nous avons sans doute la solution pour remédier à ce problème ! En effet, pour manger des myrtilles dès que l’on en a envie, il n’y a rien de mieux que de planter un myrtillier à la maison.

Crédit : congerdesign

À voir aussi

Riche vitamine K, en oligo-éléments et en sels minéraux, la myrtille est un fruit que l’on gagnerait tous à consommer davantage. Malgré sa taille minuscule, cet aliment renferme d’importantes quantités de magnésium, potassium, calcium, fer, zinc ou encore vanadium. Bref, autant de choses bénéfiques afin de maintenir l’organisme et le corps humain en bonne santé. Et pour ne rien gâcher au plaisir, sachez que les myrtilles sont particulièrement peu caloriques, on peut donc en manger sans modération !

Pour avoir des myrtilles gratuitement et sans limite, il faut cultiver soi-même ses myrtilles. Et ne vous inquiétez pas, il n’y a besoin d’être un as du jardinage pour réussir ce défi. L’arbuste peut aussi bien pousser dans un jardin que dans un grand pot placé sur le balcon. Avant de se lancer, il est primordial de distinguer de deux espèces de myrtillier : levaccinium myrtillus, un myrtillier sauvage qui mesure entre 20 et 50 cm et qui est généralement cultivé dans des bois et dans les clairières, et levaccinium corymbosum, un myrtillier sous forme d’arbuste mesurant 1,50 à 2 mètres qui se plante facilement dans un pot ou dans un jardin.

Crédit : JillWellington

Comment planter un myrtillier ?

La première chose à savoir quand on souhaite faire pousser un myrtillier chez soi, que ce soit dans un pot en appartement ou dans un jardin de maison, est que ce végétal a besoin un sol très acide, bien drainé et faible en calcaire. Autre élément important pour optimiser au maximum sa plantation : se rappeler que le myrtillier doit être planté au soleil ou à la mi-ombre.

Si vous n’avez pas le sol adéquat, l’idéal est d’opter pour un bac large et de garnir le fond d’une couche de bulles d’argiles voire de gravier. L’étape suivante consiste à remplir ce dernier de terreau afin que le substrat retienne un maximum d’eau. Enfin, gardez à l’esprit que pour favoriser la récolte, le meilleur moment pour planter le myrtillier est l’automne. Dans les cas où vous n’avez pas d’autres choix que de les planter pendant le printemps, il est nécessaire de les arroser régulièrement pour leur permettre de pousser de manière optimale.

Bonne chance !

Bouton whatsapp