“Un couteau dans mon cartable” : les filles de Sylvester Stallone révèlent à quel point leur papa était paranoïaque pour leur sécurité

Bouton whatsapp

Acteur réputé pour ses rôles de gros dur, Sylvester Stallone était un papa poule hyper protecteur envers ses filles, à la limite de la paranoïa. De quoi livrer des anecdotes croustillantes sur leur enfance.

Sylvester Stallone est toujours dans le coup ! Il est actuellement en pleine promotion, en compagnie de sa famille, pour la deuxième saison de sa télé-réalité baptisée “The Stallone Family”. Une émission qu’il partage avec sa deuxième femme Jennifer Flavin, et leurs trois filles Sophia, 27 ans, Sistine, 25 ans, et Scarlett, 21 ans.

Les premiers épisodes sont disponibles depuis ce 22 février sur la plateforme Paramount+. L’occasion pour les filles de Sylvester Stallone de confier quelques anecdotes assez folles sur leur enfance. Notamment sur la façon dont leur père a essayé de les protéger du monde qui les entoure, et ce dès leur plus jeune âge.

Âgé de 77 ans, Sylvester Stallone avoue ne pas dormir la nuit quand il pense à ses filles, ignorant si elles sont en sécurité. Une préoccupation qui était encore plus intense quand elles étaient petites.

“La personne la plus paranoïaque de la planète”

C’est là que Sistine révèle que son père était carrément paranoïaque : “Mon père est la personne la plus paranoïaque de la planète. Il nous a fait utiliser du spray au poivre entre nous. Il a mis un couteau dans mon cartable quand j’étais en CM1”.

Crédit photo : Paramount

Des révélations surprenantes tant on a du mal à imaginer une fille âgée entre 9 et 10 ans avoir une telle arme sur elle. Sa soeur Scarlett révèle également que leur père les a forcées à se battre contre un coyote, tout simplement au cas où cela arriverait un jour.

Cette éducation à la dure a laissé des traces puisque Sistine révèle qu’elle porte toujours un couteau planqué dans sa chaussure. Ce que Sylvester Stallone ne juge pas suffisant : “Depuis que vous avez déménagé à New York, ça ne me rend pas la vie facile”.

C’est alors qu’il leur suggère de participer à un cours de self defense. Une suggestion à laquelle sa fille aînée, Sophia, répond que ce n’est pas nécessaire car il les a déjà assez préparés pour tout type de danger : “Quand vous êtes élevés par quelqu’un dont l’identité est d’être le gars le plus badass du monde, je sais comment courir plus vite et comment frapper plus fort”.

Elle estime même que l’attitude de leur père, toujours préoccupé par ses filles, est insultante pour elles : “Ils devraient estimer qu’on est plus fortes que ce qu’il pense”. Des témoignages qui devraient rassurer Sylvester Stallone.


Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef