Ces fruits que vous avez l'habitude de manger le matin sont pourtant à éviter au petit-déjeuner

On vous dévoile aujourd'hui les fruits qu'il vaut mieux éviter de consommer au petit-déjeuner, tout en vous expliquant pourquoi.

Les bienfaits des fruits ne sont plus à démontrer !

À voir aussi

À la fois savoureux et protecteurs, les fruits possèdent en effet de nombreuses vertus qui en font des aliments incontournables et bons pour la santé qui permettent ainsi de joindre l’utile à l’agréable.

Autant de raisons qui expliquent pourquoi vous êtes toujours aussi nombreux à en consommer dès le matin, pour bien démarrer votre journée.

Et c’est une très bonne habitude, compte tenu de l’apport journalier que nous apportent les fruits.

Crédit photo : Africa Studio

Abricots, bananes, raisins... quels sont les fruits à éviter le matin ?

En revanche, saviez-vous qu’il fallait en éviter certains en raison de leur charge glycémique trop élevée ?

En effet comme, l’explique le nutritionniste Raphaël Grunamn, interrogé par medisite.fr, « on est à jeun le matin et le sucre présent dans certains fruits peut se répandre très vite dans le sang et favoriser une augmentation rapide la glycémie ».

En d’autres termes, si vous consommez des fruits dont la charge glycémique est élevée au petit-déjeuner, vous risquez d’être sujet à des fringales tout au long de la matinée.

Il faut savoir que la charge glycémique d’un aliment désigne à la fois sa teneur en sucre ainsi que son index glycémique. Ce dernier permet d’estimer l’impact d’un aliment sur la glycémie sanguine, c’est-à-dire la vitesse d’absorption des glucides.

Et plus un aliment possède un index glycémique élevé, plus il engendre une augmentation brusque de la glycémie, provoquant un pic de glycémie qui contraint l’organisme à sécréter de l’insuline pour rétablir la situation.

Un mécanisme qui engendre une prise de poids car l’insuline active la lipogenèse favorisant le stockage des graisses.

Les fruits à charge glycémique élevée sont donc à éviter le matin afin de ne pas risquer un pic de glycémie avant le déjeuner.

Pour vous faire une idée, la liste qui suit recense ces fruits à proscrire ainsi que leur charge glycémique, dans l’ordre décroissant.

Abricots secs (Charge glycémique 19,2)

Crédit photo : SMarina / Shutterstock

Banane mûre (Charge glycémique 12)

Crédit photo : Paulo Vilela / Shutterstock

Cranberry ou canneberge (Charge glycémique 50)

Crédit photo : Julia Metkalova / Shutterstock

Figue sèche (Charge glycémique 40)

Crédit photo : Fh Photo / Shutterstock

Pruneaux (Index glycémique 13)

Crédit photo : Alesia. B / Shutterstock

Raisins secs (Charge glycémique 42)

Crédit photo : sharshonm / Shutterstock

Raisin (Charge glycémique 9,1)

Crédit photo : Evgeny Karandaev / Shutterstock

Mangue (Charge glycémique 8,7)

Crédit photo. : pixnio

Cerise (Charge glycémique 8)

Crédit photo : boule / Shutterstock

Ananas (Charge glycémique 8)

Crédit photo AtlasStudio / Shutterstock