L'Europe touchée par la variole du singe, une quarantaine de cas confirmés dans 2 pays

Bouton whatsapp

Le mercredi 18 mai, l’Espagne et le Portugal ont annoncé qu’ils avaient recensé une quarantaine de cas de variole du singe sur leur territoire, une maladie rare et bénigne.

Le 6 mai, plusieurs cas de variole du singe ont été comptabilisés au Royaume-Uni. Le premier patient aurait voyagé au Nigeria et depuis, sept cas auraient été recensés dans le pays. Depuis, la maladie s’est étendue en Europe puisque l’Espagne et le Portugal ont annoncé ce mercredi 18 mai la présence d’une quarantaine de cas suspects ou avérés sur le territoire.

À voir aussi

Crédit photo : iStock

Selon les autorités sanitaires, 23 cas de variole du singe ont été détectés en Espagne, dans la région de Madrid, ainsi que plus de 20 cas suspects (dont 5 confirmés) au Portugal, près de Lisbonne.

La variole du singe en Espagne et au Portugal

La variole du singe est une maladie rare en Europe, puisqu’elle est originaire de l’Afrique de l’Ouest. Relativement bénigne, elle provoque de la fièvre, des douleurs musculaires, un gonflement des ganglions lymphatiques ainsi que des éruptions cutanées sur les mains et le visage semblables à la varicelle.

« Généralement, la transmission se produit par voie respiratoire, mais ces 23 cas supposés d’infection laissent penser que la transmission a eu lieu par les muqueuses pendant les relations sexuelles », ont déclaré les autorités sanitaires.

Crédit photo : iStock

Pour le moment, les personnes les plus infectées sont majoritairement des hommes. Les malades ont immédiatement été isolés et la majorité présente déjà des signes de guérison. La variole du singe est une maladie rare et peu contagieuse entre les humains, qui se guérit généralement toute seule sans avoir besoin de traitement.

Source : Ouest France
Bouton whatsapp