Des archéologues reconstituent en 3D le visage d'une femme qui vivait il y a 4 000 ans

2 330partages
Bouton whatsapp

Grâce à une technologie 3D moderne, un archéologue et un artiste suédois ont ramené à la vie le visage d'une femme de l'âge de pierre vieille de 4 000 ans. Les restes anciens d'une femme trouvés dans les forêts de l'actuel nord-est de la Suède montrent qu'elle était petite et d’un physique atypique.

Crédit : Oscar Nilsson

En effet, les images ci-dessous font état de ses dents saillantes, de son nez asymétrique et incliné vers le haut, de ses yeux bas ainsi que de sa mâchoire inférieure particulièrement carrée et masculine. À partir du crâne et du squelette complet de la femme, découverts il y a 100 ans en même temps que celui d'un garçon de sept ans dans les forêts du nord-est de la Suède, Oscar Nilsson a recréé une reproduction fidèle à la réalité de cette femme qui parcourait probablement les forêts avec son groupe de chasseurs-cueilleurs nomades.

Les chercheurs pensent que ces plus anciens squelettes découverts en Suède étaient une mère et son fils. La femme mesurait un peu moins de 1,50 mètre, ce qui est évidemment très peu comparé à la taille moyenne des hommes et des femmes d'aujourd’hui, mais c’était également petit pour son époque. Selon les archéologues qui ont travaillé sur ce dossier sont tous arrivés à la même conclusion : la femme serait morte à l'âge de 30 ans de causes inconnues.

Normalement, l'ADN est utilisé pour déterminer avec précision les caractéristiques, a expliqué Oscar Nilsson au National Geographic, mais le crâne ne contenait pas suffisamment d'ADN pour déterminer des caractéristiques génétiques telles que la couleur des yeux et de la peau. Il a donc utilisé ses connaissances sur l'époque pour déterminer que la femme avait probablement la peau claire et les cheveux foncés. La structure osseuse du crâne lui a également donné des indications sur l'apparence de la femme de son vivant.

Crédit : Amir Cohen / Reuters

Crédit : Oscar Nilsson

Une reconstitution 3D très réaliste

Pionnier de l'archéologie de reconstruction, Oscar Nilsson a été sollicité par les conservateurs du musée de Västernorrlands pour une exposition à venir. Il utilise une reconstitution imprimée en 3D du crâne, de l'argile stratifiée représentant les muscles du visage et du silicone de couleur chair pour recréer des visages d'il y a des milliers d'années. Au cours des 20 dernières années, il a recréé les visages de 100 personnes de l'Antiquité. Il lui a fallu plus de 350 heures pour réaliser sa dernière œuvre.

« L’ADN et l'impression 3D sont cool. Mais il s'agit toujours de ce lien émotionnel que moi et beaucoup de gens ressentons lorsque nous regardons un visage reconstitué. C'est ce lien qui prime » a déclaré Oscar Nilsson lors d'une interview accordée au prestigieux magazine National Geographic. Et en voyant les photos de la reconstitution du visage de la jeune femme qui vivait il y a 4 000 ans en Suède, on peut aisément comprendre ce qu’il a voulu dire.

Crédit : Oscar Nilsson

Fascinant, n’est-ce pas ?

Bouton whatsapp