Des gigantesques chiens-ours vivaient en France il y a 36 millions d'années, selon une récente découverte

Bouton whatsapp

Selon une découverte faite par des paléontologues dans les Pyrénées-Atlantiques, des énormes chiens-ours auraient vécu dans le sud de la France il y a 36 millions d’années.

Dans les Pyrénées Atlantiques, une équipe de paléontologues a découvert une mâchoire fossilisée qui appartiendrait à une espèce de la famille des chiens-ours. Ces animaux auraient vécu en France il y a 36 millions d’années, selon l'étude des chercheurs publiée dans la revue Peer J.

À voir aussi

Crédit photo : Peer J

Aujourd’hui éteints, ils avaient une morphologie très différente puisqu’ils pouvaient peser entre 9 et 300 kg. Exclusivement carnivores, les chiens-ours avaient la particularité de marcher sur leurs orteils et ressemblaient à un croisement entre deux espèces : le chien et l'ours.

La présence de chiens-ours dans le sud de la France

Sur la mâchoire retrouvée par les paléontologues dans le sud de la France, une seule prémolaire était présente. Cette dent permet généralement aux scientifiques d’en savoir davantage sur l’animal concerné. Cependant, la morphologie de cette prémolaire était inconnue, ce qui signifie qu’elle appartenait à un animal très rare, qui pesait 200 kg.

Crédit photo : Peer J

En plus de découvrir une nouvelle espèce de la famille des chiens-ours, les chercheurs espèrent en apprendre davantage sur les changements climatiques grâce à cette découverte. À cette époque, les températures ont augmenté de 5 degrés, la France a subi des inondations et les Pyrénées se sont soulevées, entraînant la disparition de nombreuses espèces vertébrées. Grâce à cette trouvaille, les chercheurs espèrent donc en apprendre davantage sur le développement des chiens-ours et des animaux à cette période de l’Histoire.

Source : Peer J
Bouton whatsapp