Palestine : un agriculteur découvre par hasard une mosaïque byzantine vieille de 1500 ans

Bouton whatsapp

Les mosaïques anciennes apparaissent dans des endroits surprenants. De la ville de Londres à une table basse de New York, en passant par des vignobles italiens et des champs anglais, des mosaïques sont découvertes dans le monde entier.

Crédit : Ramy Majed Al Nabaheen / Facebook

À voir aussi

Et pour cause, cela s’explique notamment par le fait que l’Empire romain et son descendant l'Empire byzantin étaient des créateurs de mosaïques particulièrement prolifiques. Récemment, un nouvel exemple étonnant du savoir-faire byzantin a été mis à jour complètement par hasard, cette fois par un agriculteur palestinien de Gaza qui creusait dans son oliveraie.

Il y a six mois, Salman al-Nabahin s'inquiétait de voir que les plants de ses oliviers ne prenaient pas racine. Accompagné de son fils, il s’est mis à creuser pour trouver la source du problème. Lorsque la hache du fils a heurté quelque chose de dur comme la pierre, ils ont découvert une vaste mosaïque de pierre représentant de magnifiques oiseaux et animaux. « J’ai fait des recherches sur Internet. Nous avons appris qu'il s'agissait d'une mosaïque appartenant à l'ère byzantine. Je le vois comme un trésor, plus cher qu'un trésor. Il n'est pas personnel, il appartient à chaque Palestinien » a déclaré l’agriculteur.

Sans attendre, Salman al-Nabahin a alerté le ministère palestinien du Tourisme et des Antiquités. Ces derniers mois, la mosaïque a été entièrement fouillée par des chercheurs palestiniens et des experts internationaux de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem. Elle est remarquablement bien conservée et intacte, datant des 5e et 7e siècles de notre ère. Cela correspond à la période de domination byzantine en Palestine, de 390 à environ 634 de notre ère.

Crédit : Ramy Majed Al Nabaheen / Facebook

Une découverte exceptionnelle

« Ce sont les plus beaux sols en mosaïque découverts à Gaza tant par la qualité de la représentation graphique que par la complexité de la géométrie » rapporte l'archéologue de l'équipe, René Elter. Autour du sol se trouvent également des vestiges de murs et des artefacts en verre. Cette découverte n'est pas seulement magnifique, elle promet également d'en apprendre davantage aux archéologues et aux historiens sur la vie dans la Palestine antique.

Crédit : Ramy Majed Al Nabaheen / Facebook

Crédit : Ramy Majed Al Nabaheen / Facebook

Crédit : Ramy Majed Al Nabaheen / Facebook

Source : REUTERS
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter