Un minéral inédit découvert dans un diamant trouvé au Botswana par des chercheurs

Dans un diamant trouvé au Botswana, des chercheurs ont découvert un minéral provenant des profondeurs de la Terre. Ce minéral, inédit à la surface de la Terre, a été baptisé davemaoite.

Crédit : Aaron Celestian, Natural History Museum of Los Angeles County

La davemaoite n’avait jusqu’à présent jamais été observée dans des conditions naturelles, tout simplement parce que ce minéral se trouve dans le manteau terrestre, à 660 kilomètres, où il se forme. Néanmoins, en 1975, la davemaoite avait été synthétisée en laboratoire puisqu’elle est impossible à trouver à la surface de notre planète.

Mais pour la première fois, les chercheurs ont pu l’observer sur la terre ferme. C’est ce que rapporte leur étude publiée le 11 novembre dans la revue Science. C’est à l’intérieur d’un diamant qui s’est formé à haute température et à haute pression dans le manteau terrestre que la davemaoite a été découverte.

C'est dans ce petit diamant de 4 millimètres, pesant 81 grammes, découvert dans la mine d’Orapa, au Botswana (l’un des plus gros producteurs de diamants au monde), que de minuscules particules de davemaoite ont été vues par Oliver Tschauner, minéralogiste à l’Université du Nevada.

Des éléments radioactifs contenus dans la davemaoite

Crédit : Aaron Celestian, Natural History Museum of Los Angeles County

Les minéraux de davemaoite sont « enfermés » dans le diamant qui forme « une boîte étanche » lorsqu’il remonte à la surface. Ainsi, les minéraux sont conservés : « Lorsque nous avons ouvert le diamant [avec un laser, ndlr], la davemaoite est restée intacte pendant environ une seconde, puis nous l’avons vu se dilater et se déstructurer au microscope pour devenir un simple bout de verre », explique Oliver Tschauner à New Scientist.

L’équipe du scientifique a découvert que la davemaoite contenait une forte quantité de potassium « probablement issu de morceaux de plaques de croûte qui descendent dans le manteau profond dans les zones de subduction », explique Yingwei Fing, géochimiste à la Carnegie Institution for Science et auteur d’un éditorial sur cette nouvelle étude.

La davemaoite contenait aussi d’autres éléments radioactifs comme le thorium et l’uranium radioactifs qui dégagent de la chaleur. « Par conséquent, la davemaoite pourrait contribuer à générer une quantité importante de chaleur dans le manteau », conclut Oliver Tschauner.

Cette étude démontre alors que les diamants « peuvent se former plus bas dans le manteau [...] et qu’ils pourraient être le meilleur endroit pour chercher d’autres nouveaux minéraux du manteau », ponctue Oliver Tschauner.

Source : Geo