Un très rare fragment d'astéroïde a été découvert en Normandie

Il y a quelques jours, un astéroïde a traversé le ciel et ses débris sont tombés sur le territoire normand. Un fragment du météore a été découvert par une jeune étudiante et la trouvaille est impressionnante. 

Dans la nuit du 12 au 13 février dernier, l’astéroïde 2023CX1 a traversé le ciel. Le météore a été repéré par plusieurs télescopes avant qu’il n’entre dans l’atmosphère, ce qui a laissé le temps aux passionnés d’astronomie de le suivre attentivement.

Ainsi, les scientifiques ont pu calculer sa trajectoire et ont supposé que des débris ont pu atterrir dans le nord de la France, en Normandie.

Crédit photo : Vigie-Ciel

Depuis le passage de l’astéroïde, les habitants normands étaient invités à faire attention aux morceaux de roches qui les entouraient. Des passionnés d’astronomie ont notamment fouillé leurs terrains pour trouver des traces du météore.

Un fragment d’astéroïde en Normandie

Finalement, un morceau du météore a été découvert au sud de Dieppe, ce mercredi 15 février, par une étudiante. La nouvelle a été relayée par les membres du réseau Vigie-Ciel, qui regroupe des chercheurs de l’Observatoire de Paris, l’université de Paris-Saclay, l’université de Grenoble et le réseau d’observation Fripon.

« C’est une jeune étudiante de 18 ans qui a fait la découverte. Le morceau est caractéristique, avec sa croûte noire issue de la fusion brutale dans l’entrée dans l’atmosphère, et des collègues sont venus avec des instruments faire des mesures rapides pour analyser la composition chimique. Il n’y a pas de doute. C’est un peu miraculeux », a affirmé Sylvain Bouley, co porteur du projet Vigie-Ciel.

Crédit photo : Vigie-Ciel

Suite à cette première trouvaille, l’équipe continue ses recherches dans le but de découvrir d’autres débris potentiels.

« Si vous pensez avoir trouvé une météorite, n’oubliez pas de noter les coordonnées de la trouvaille, de prendre en photo l’objet et de le manipuler avec précaution, de préférence avec des gants ou un sac en plastique propre. N’approchez pas d’aimants, au risque d’altérer les propriétés magnétiques de l’objet », rappelle Vigie-Ciel sur son site internet.

La dernière fois qu’un débris d’astéroïde a été découvert en France remonte en 2011, ce qui prouve la rareté de l’événement.

Source : Paris Normandie
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.