Turquie : découverte de la plus grande ville souterraine au monde, qui aurait abrité les premiers chrétiens

Bouton whatsapp

Une ancienne cité enterrée, datant de deux millénaires, a été mise au jour en Turquie. Celle-ci aurait accueilli les premiers chrétiens.

Une équipe d’archéologues turcs a fait l'incroyable découverte d’une ville souterraine à Midyat, dans la province de Mardin, au sud-est de la Turquie.

À voir aussi

Construite il y a 2 000 ans, cette cité aurait servi de refuge aux premiers chrétiens persécutés par les Romains, comme le révèle la revue Live Science.

Vieille ville de Midyat. Crédit photo : Pixabay

Découverte en Turquie d’une ville souterraine qui aurait abrité les premiers chrétiens

Plusieurs dizaines de chambres mais aussi des passages, des puits d’eau, des silos de stockage de céréales, ou encore des lieux de culte, dont une église chrétienne et une synagogue, ont ainsi été découverts par l’équipe d’archéologue dirigée par Gani Tarkan.

Selon ce dernier, il pourrait s’agir de la plus grande ville souterraine au monde.

Crédit photo : Halil Ibrahim Sincar / Anadolu Agency / Getty Images

Crédit photo : Halil Ibrahim Sincar / Anadolu Agency / Getty Images

Cette découverte archéologique majeure est d’autant plus incroyable qu’elle a été faite de manière totalement involontaire. C’est à l’occasion de travaux de nettoyage des sites historiques de la ville - comprenant notamment des églises, de monastères et des mosquées -, que des ouvriers ont ainsi découvert par hasard un tunnel reliant la surface à cette ville souterraine.

Après avoir observé avec attention les corridors et les cavités, les archéologues estiment que les lieux abritaient jusqu’à 70 000 personnes, soit l’équivalent de la population de Libourne ou Carpentras.

Les scientifiques pensent également que la ville a pu servir de refuge aux premiers chrétiens persécutés par le pouvoir impérial romain.

Il faut savoir en effet que durant le Ier siècle de notre ère, les autorités romaines persécutaient les juifs et les chrétiens sans distinction aux quatre coins de l’empire.

À partir de 64 après J.-C, ces persécutions prirent une tournure plus dramatique suite à l’incendie de Rome, que l’empereur Néron attribua aux chrétiens. Ces derniers furent ensuite persécutés jusqu’à l’édit de Milan, promulgué par l’empereur Constantin en 313 après J.-C, qui fit du christianisme la religion officielle de l’empire romain.

Crédit photo : Halil Ibrahim Sincar / Anadolu Agency / Getty Images

Se basant sur les artéfacts retrouvés sur place ainsi que sur les décorations murales, les archéologues croient savoir que la ville souterraine, baptisée « Matiate » a été bâtie lors du IIe ou du IIIe siècle après J.-C.

Seuls 5 % de sa surface auraient été explorés jusqu’à présent, ce qui laisse présager d’autres découvertes dans un futur proche.

Bouton whatsapp