Vidéo : un vaisseau de la NASA percute un astéroïde à plus de 20 000 km/h pour dévier sa trajectoire

Bouton whatsapp

Une sonde de la Nasa a percuté un astéroïde, dans le but de dévier la trajectoire de ce dernier. Du jamais vu !

La mission était très attendue par les férus d’astronomie.

À voir aussi

La sonde de la mission Dart de la Nasa a percuté l’astéroïde Dimorphos à onze millions de kilomètres de la Terre, dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 septembre.

Jamais dans l’histoire de l’humanité, un tel événement n’avait eu lieu.

Crédit photo : capture d'écran / @NASA

Une sonde de la Nasa vient percuter un astéroïde pour le dévier, une première

Ce test grandeur nature, qui visait à dévier le corps céleste de sa trajectoire afin de mieux anticiper une menace similaire à l’avenir, a eu lieu à 1h14 du matin en France (19h14 sur la côte Est des États-Unis).

Le vaisseau, d’une taille légèrement inférieure à celle d’une voiture, a ainsi été lancé à plus de 20 000 kilomètres / heure avant de percuter l’astéroïde sous les applaudissements des membres de la Nasa, qui surveillaient le bon déroulement de la mission au centre de contrôle situé dans le Maryland.

Sur des images diffusées par l’agence spatiale américaine depuis une caméra placée sur la sonde, on peut ainsi voir la surface caillouteuse de Dimorphos grossir de plus en plus, à mesure que le vaisseau s’en approche. Puis la retransmission cesse brutalement au moment de l’impact.

Mesurant environ 160 mètres de diamètre, Dimorphos - qui est en réalité le satellite d’un plus gros astéroïde baptisé Didymos - demeure inoffensif pour la Terre. La Nasa cherche à réduire son orbite de 10 minutes et modifier ainsi sa trajectoire. D’où cette mission.

Les scientifiques devront toutefois attendre quelques semaines avant de pouvoir déterminer si la trajectoire a bien été altérée.

En attendant, l'agence se félicite d'ores et déjà de cette grande première !

« Nous sommes embarqués dans une nouvelle ère, où nous avons potentiellement la capacité de nous protéger d’un impact d’astéroïdes dangereux », a ainsi réagi Lori Glaze, directrice des sciences planétaires à la Nasa.

L’Observatoire astronomique sud-africain du Cap a lui aussi immortalisé ce moment historique, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Source : AFP
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter