15 plus beaux temples et sanctuaires japonais

Bouton whatsapp

Le Japon abrite des merveilles architecturales, dont des temples et des sanctuaires. Découvrez les 15 plus beaux d’entre eux.

Senso-ji fait partie des temples à absolument visiter lors d’un voyage au Japon. D’autant plus que les passionnés d’histoire seront contents de découvrir le plus ancien temple bouddhiste de Tokyo, la capitale du pays du soleil levant.Construit en l’an 628, il dispose d’une pagode à cinq étages et d’un autre temple en son sein, Tanuki. Il impressionne aussi avec sa grande porte rouge, présentant un air architectural nippon et chinois, durant la journée. Le soir, ce temple s’illumine grâce à des luminaires traditionnels japonais. Pour information, il se trouve à une vingtaine de minutes de l’est du centre-ville et à cinq minutes de la gare d’Asakusa.

À voir aussi

1. Senso-ji, un temple japonais chargé d’histoire, le plus ancienne de Tokyo

Une femme posant devant le Senso-ji avec un accoutrement traditionnel japonais Crédit photo : StockByM

2. Todai-ji à Nara, le plus grand et le principal bâtiment du Japon consacré au bouddhisme

Des touristes qui admirent la beauté du temple du bouddhisme Todai-ji Crédit photo : orpheus26

Que faire au Japon ? Visiter le temple Todai-ji vous sera conseillé par un guide local ou des proches connaissant le pays du soleil levant. Ce temple est une illustration du savoir-faire des Japonais en matière de construction. Il s’agit tout simplement du plus grand bâtiment en bois du pays, et même du monde. Vous y trouverez également une immense statue de Bouddha. Selon les dires, une personne de taille moyenne peut entrer dans la narine de la statue. À l’extérieur, ce temple du bouddhisme, situé à Nara, présente un décor traditionnel qui fait tout son charme.

3. Le sanctuaire japonais Arakura Sengen et sa pagode avec vue sur le mont Fuji

La pagode d’Arakura Sengen qui permet de regarder le mont Fuji. Crédit photo : DoctorEgg

Au Japon, il vous sera conseillé de visiter un sanctuaire pour découvrir la vraie beauté de l’architecture japonaise et du mont Fuji. Grâce au sanctuaire Arakura Sengen, vous pouvez faire les deux en même temps. Cet endroit se situe dans un endroit paisible et boisé. Il se distingue par un torii rouge géant et la présence d’une pagode à cinq étages dénommée Chureito, une autre merveille architecturale japonaise. Étant sur la montagne au-dessus de la ville de Fujiyoshida, elle permet d’avoir une bonne vue sur le mont Fuji. Ce sanctuaire fait partie des lieux à absolument visiter au Japon.

4. Yamadera, un des plus beaux temples bouddhistes japonais étant construit sur une montagne

Des japonais en train de visiter le temple Yamadera construit sur une Montagne Crédit photo : thanyarat07

À Yamagata, à environ 400 km de Tokyo, se cache un beau et ancien temple connu sous le de Yamadera. Il fait partie des temples qui illustrent la technicité des Japonais. Il est esthétique tout en étant construit sur le flanc d’une montagne. C’est cette partie qui attire le plus les touristes et les visiteurs locaux. De plus, le temple donne sur un paysage à couper le souffle en dessous et aux alentours. Les visiteurs en reviennent tous ravis en affirmant que le détour en vaut la peine. Cet endroit est considéré comme l’un des plus beaux temples bouddhistes du Japon.

5. Sanctuaire Shintô Meiji Jingu, un domaine sacré japonais ancré dans la culture populaire

Des citoyens locaux sur le point d’entrer au Meiji Jingu Crédit photo : font83

Lorsque vous demandez à un guide de lister les temples ou les sanctuaires à visiter, le nom de Meiji Jingu sera toujours mentionné. Il s’agit de l’un des lieux les plus paisibles du Japon avec ses 70 hectares de forêts calmes. Construit en 1920, ce sanctuaire abrite des monuments consacrés aux familles royales d’antan, dont l’empereur Meiji et l’impératrice Shoken. Il compte au nombre des sanctuaires shintos les plus importants du pays. Il est l’un des plus visités grâce à sa beauté et la quiétude qu’il propose. Le festival du Nouvel An attire également les visiteurs qui affluent aussi pour une cérémonie de prière. En somme, ce sanctuaire, à Shibuya, Tokyo, est à visiter pour la beauté de l'endroit, l’histoire et la méditation.

6. Ryoan-ji consacré au bouddhisme et son célèbre jardin zen

Le jardin zen japonais du Ryoan-ji Crédit photo : vanbeets

Parfois, la beauté d’un lieu se trouve dans sa simplicité. Le temple Ryoan-ji, se trouvant à Kyoto, en est la parfaite illustration. L’architecture ressemble aux bâtiments ancestraux nippons, avec les toits en tuiles en pente des deux côtés. Le bois est aussi omniprésent ainsi que 15 rochers austères invitant à la méditation. Le plus intéressant dans cet endroit et sans doute ce qui attire les visiteurs est son fameux jardin zen. Il est parfaitement aménagé, donnant un certain charme à ce lieu de prière et de méditation. Le tout donne sur un décor de film. De plus, le temple est situé en pleine forêt.

7. Sanctuaire Fushimi-inari et son bâtiment traditionnel aux 10 000 toriis

Des visiteurs traversant les toriis du Fushimi-inari Crédit photo : nedjelly

À une quinzaine de minutes du centre-ville, Fushimi-inari est un beau sanctuaire unique en son genre. À première vue, il s’agit d’un sanctuaire traditionnel. En avançant, vous constaterez rapidement que la construction est spectaculaire. Vous traversez un torii après l’autre sans être certain qu’il y a une fin sur le gigantesque escalier en pierre. En effet, 10 000 toriis ont été construits dans ce sanctuaire, ce qui fait son charme. De plus, cet endroit est le cadre de nombreux événements culturels. Ce magnifique endroit est aussi classé Trésor national renfermant des biens culturels invitant au détour.

8. Le temple bouddhiste Kiyomizy-Dera à Gion et sa fontaine de jouvence, un des lieux les plus visités au Japon

Le Kiyomizy-Dera avec les lumières allumées le soir Crédit photo : koji_0508

Kiyomizy-Dera est souvent qualifié de lieu magique, et ce, à juste titre. Il est situé non loin de l’un des plus beaux quartiers du Japon. Le temple se trouve aussi au milieu d’un paysage propice à la méditation. Concernant la construction, elle a été faite sur pilotis géant, rendant ce temple encore plus impressionnant. Cette qualité architecturale attire une grande partie des visiteurs locaux, chinois et européens. L’autre partie s’intéresse à la fontaine de jouvence qui s’y trouve. Une longue file d’attente est à prévoir pour tous ceux qui souhaitent tester la croyance locale. Il est dit que celui qui boit l’eau sacrée de sa cascade aura une longue vie. Cette croyance est l’une des raisons pour certains d’opter pour cette destination originale à Kyoto.

9. Sanctuaire Heian Jingu, une merveille japonaise avec de vastes jardins

Le sanctuaire Heian Jingu avant l’arrivée des visiteurs Crédit photo : SeanPavonePhoto

Le sanctuaire Heian Jingu est récent, mais cela n’enlève rien à son charme. Il présente des similitudes avec le palais impérial de Kyoto de l’époque Heian. Cependant, les structures sont plus colorées et joyeuses. Derrière ce cadre assez traditionnel et commun se cache un véritable havre de paix. Le sanctuaire propose la visite de vastes jardins parfaitement aménagés et d’un pont surplombant un lac. L’environnement proposé est propice à la méditation et à la prière. Vous pouvez vous y reposer tranquillement pour reprendre des forces après un long voyage par exemple. Pour information, ce sanctuaire est situé à 15 minutes environ du métro Higashiyama.

10. Le sacré Sanjusangen-do avec ses 1 001 images grandeur nature de la déesse Kannon

Le Sanhusangen-do vu de l’extérieur Crédit photo : MasaoTaira

Le temple Sanjusangen-do est à visiter absolument pour la religion, la méditation, et surtout, sa beauté. Le temple présente une architecture traditionnelle japonaise à l’extérieur. Cela peut attirer beaucoup de passionnés d’histoire et de bâtiments anciens. À cet endroit, la vraie surprise se trouve à l’intérieur. En effet, ce lieu sacré abrite le plus grand nombre de statues religieuses du pays. Rien que pour la déesse Kannon, 1 001 images grandeur nature sont présentes dans cet endroit se trouvant à Kyoto.

11. Le pavillon d’or ou Kinkakuji, un endroit paradisiaque pour lebouddhisme

Une famille de touriste appréciant la vue de l’extérieur du pavillon d’or Crédit photo : tang90246

Il est impossible de passer à côté du Kinkakuji en évoquant les beaux temples et sanctuaires au Japon. Ce lieu sacré est toujours dans la liste rien que pour son côté doré. Il s’agit d’une reconstruction du pavillon d’or qui a brûlé en 1950. Pourtant, ce temple attire toujours les visiteurs. Il fait même partie des temples les plus célèbres de Kyoto, voire du Japon. Cette réplique a été construite en 1955 en respectant les traits caractéristiques de la version originale. De plus, ce temple se trouve dans un décor paradisiaque à absolument voir.

12. Ancien sanctuaire Shitennoji avec son architecture symétrique

Le toit et la pagode du temple Shitennoji Crédit photo : brunocoelhopt

Les passionnés du domaine de l’architecture apprécieront surtout cette visite. Le temple Shitennoji, à Osaka, a été édifié il y a plus de 1 400 ans. Pourtant, l’édifice présente une symétrie quasi-parfaite. Pour l’époque, il s’agissait d’un véritable exploit qui passionne de nombreux architectes jusqu’à aujourd’hui. À l’intérieur, cet endroit propose un cadre propre, calme et paradisiaque. Il invite à la méditation et à la prière. Cette merveille architecturale se trouve à une dizaine de minutes de la gare JR Tennoji. Il peut être visité entre 8h30 et 16h.

13. Le Meiji-Jingu dans la capitale du pays du soleil levant

La porte géante servant d’entrée au temple Meiji-Jingu Crédit photo : bushton3

Idéalement placé dans le parc Yoyogi, le sanctuaire Meiji-Jingu est un endroit à absolument visiter à Tokyo. Pour une méditation ou une balade au calme, il s'agit de l'endroit idéal. Le site propose de splendides jardins invitant à la réflexion et apaisants. Il renferme aussi deux anciens sanctuaires devenus musées consacrés à l’empereur Meiji et à l’impératrice Shoken. En plus de visiter des jardins japonais, les passionnés d’histoire pourront en apprendre plus sur les souverains de ce pays.

14. Temple bouddhiste de Ginkaku-ji, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le temple Ginkaku-ji aperçu de l’autre côté d’un lacCrédit photo : SeanPavonePhoto

Le temple de Ginkaku-ji est également une attraction très appréciée au Japon, surtout pour les touristes. Ce temple, aussi appelé Pavillon d’or, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet aspect attise la curiosité des touristes européens et chinois. De plus, le temple propose une parfaite illustration de l’architecture de la culture Higashiyama. Il est constitué par un bâtiment traditionnel principal, un pavillon d’argent et du célèbre jardin de sable. Tous ces aspects en font l’une des meilleures attractions de Kyoto. Pour vous y rendre, il faut prendre les lignes de bus 32, 100, 203 ou 204 pour l’arrêt Ginkakuji-michi.

15. Sanctuaire flottant Itsukushima, près d’un Torii géant

Un aperçu sur le temple flottant Itsukushimaavec un décor magnifiqueCrédit photo : Sean Pavone

Itsukushima est un cas à part entière puisqu’il s’agit d’une île. Vous vous demandez ce que fait une île dans cette liste ? La raison est que l’île d’Itsukushima ou Miyajima est considérée comme un sanctuaire shinto à part entière. En vous rendant sur place, vous traversez son torii rouge pied dans l’eau si la marée est haute. Ensuite, vous pouvez aussi admirer le sanctuaire flottant proposé. D’après les historiens, ce sanctuaire a plus de 1 400 ans. Aujourd’hui, il est considéré comme l’un des plus beaux sites du Japon. D’ailleurs, il est classé patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. Fait intéressant, il est possible d’admirer de près le O-Torii Gate lorsque la marée est basse, car vous pouvez vous y rendre à pied.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter