À 18 ans, elle a cumulé trois boulots pour s'offrir son rêve de voyager au Pérou. Aujourd'hui, elle y vit depuis 6 mois !

1 129partages

Du haut de ses 18 ans, Isabel Conde avait un rêve : découvrir la nature sauvage du Pérou. Et très vite, elle a compris que pour qu’il devienne réel, il fallait qu’elle économise de l’argent. C’est pourquoi en juin 2016, après avoir fini le lycée, elle s’est empressée de prendre une de césure. Une période dont Isabel Conde a profité pour travailler dur et ainsi gagner suffisamment d’argent pour vivre son rêve.

Au plus fort de son nouveau programme, elle parvient à cumuler jusqu’à trois boulots différents. Elle est baby-sitter, secrétaire dans un cabinet d’avocat et vendeuse chez World Market (une sorte d’IKEA à l’américaine, ndlr). Certaines semaines, ce rythme effréné l’oblige à enchaîner parfois plus de 60 heures ! Par exemple, il n’est pas rare de voir sa journée démarrer à 3 heures du matin pour se terminer à 23 heures.

Crédit photo : Isabel Conde

« Il y a eu une période de deux semaines où j’ai travaillé tous les jours sans en avoir un seul pour me reposer. C’était vraiment de la folie. Pour m’encourager, je m’étais fait dans ma chambre un cadre avec des photos du Machu Picchu et de la ville de Cuzco, que je voulais aussi absolument visiter. Plusieurs fois, ça m’a aidé à me lever » a confié Isabel Conde à nos confrères d’INSIDER.

À force de travail et d’abnégation, elle a enfin pu prendre ses billets direction le Pérou. Une belle récompense après 6 mois d’efforts intenses. Pendant ce laps de temps, elle aura finalement réussi à mettre de côté plus de 6 500 euros, c’est-à-dire largement assez pour vivre son rêve d’enfant et passer de nombreux jours sur place.

« J’ai acheté un billet d’avion et j’ai pris l’avion toute seule comme une grande, je ne connaissais personne au Pérou. J’ai eu ce moment de doute où je me suis dit ‘qu’est-ce que je fais?’, mais à peine arrivée, j’ai vu les montagnes, la nature, la culture, les gens accueillants, et j’ai su que j’avais fait le bon choix. Ma mère a beaucoup voyagé pendant sa vingtaine et m’a toujours dit que ça avait eu un impact important sur elle, j’ai voulu suivre ses conseils et j’ai bien fait. Quant à mon père, il est originaire du Mexique et a rejoint les États-Unis à seulement 19 ans, ce voyage m’a donc aussi permis de mieux comprendre son expérience de l’immigration. J’ai pu voir ce que ça voulait dire de bouger dans un pays étranger en étant jeune et appréhender toutes les difficultés qu’on y rencontre » explique Isabel Conde.

Une fois la période de stress passée, Isabel Conde s’est peu à peu adaptée à la vie au Pérou. Actuellement, cela fait plus de 6 mois qu’elle habite au Pérou et s’y sent particulièrement heureuse et épanouie. Elle estime que cette expérience l’a beaucoup aidé quant à la direction à donner à sa vie. Cela lui a également appris à être bien plus débrouillarde et autonome que la moyenne.

En août, elle retourna sur les bancs de l’école en intégrant le Macalester College à Saint-Paul, dans le Minnesota. C’est d’ailleurs grâce à une partie de l’argent qu’elle a gagné lors de la préparation de son projet de voyage qu’elle a pu financer sa première année. Plus qu’une réussite personnelle, Isabel Conde est la preuve que malgré les obstacles et l’inexpérience, la volonté est capable de faire tomber bien des barrières, de repousser bien des limites.

Crédit photo : Isabel Conde

Crédit photo : Isabel Conde

Crédit photo : Isabel Conde

En racontant son histoire, elle ne prétend à rien, mais espère simplement encourager celles et ceux qui la liront à suivre leurs rêves : « Il n’y a rien que vous ne puissiez pas faire si vous vous organisez et vous préparez pour. Une attitude positive et une bonne motivation, c’est tout ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs et rendre possibles vos envies de voyage » conclut Isabel Conde.

Alors, ça donne envie de tout faire pour vivre ses rêves, n’est-ce pas?

Source : INSIDER
En vidéo : Coralynn, petit ange parti trop tôt devenu super-héroïne
Plus d'articles
Dernières news