Deux Français voyagent 10 000 km à pied pour raconter l'Europe et réconcilier avec l'humanité

Par
1 962
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Depuis février 2018, Marie Couderc et Nil Hoppenot ont mis de côté leurs carrières prometteuses pour se lancer un défi de taille : parcourir 10 000 km à pied, en 500 jours, à travers 17 pays, du Portugal à la Turquie, autour d’un projet intitulé « Deux Pas Vers l’Autre » (2PVA). Une aventure qu'ils racontent pour Demotivateur. 

Leur périple a débuté le 5 février 2018 à Sagres au Portugal. Ces deux passionnés de randonnée ont déjà traversé le Portugal, l’Espagne, la France, l’Italie, la Suisse, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, l’Albanie et le Kosovo. Ils se trouvent actuellement en Macédoine et il leur reste encore à parcourir 5 pays et 4 000 kilomètres. « Cette aventure nous ouvre l’esprit et nous met en contact avec toutes sortes de personnes qui nous aident à imaginer notre avenir différemment », nous expliquent-ils.

Deux français voyagent 10000 km à pied pour raconter l’Europe et réconcilier avec l’humanité. Crédits photo : Deux Pas Vers l'Autre

L’Europe s’est dessinée lorsqu’ils se sont rendus compte qu’ils avaient plus d’images en tête de la Thaïlande et de New-York, plutôt que des pays proches de la France. « Nous voulions découvrir l’Europe avec une préférence pour l’Europe du Sud : plus chaud et plus chaleureux peut-être. » Le départ et l’arrivée de leur périple ont aussi été symboliquement pensés. Sagres au Portugal est la limite ouest et Istanbul en Turquie est la limite est de l’Europe du Sud.

Au-delà du défi sportif, ce projet est aussi un moyen de partager, échanger, rencontrer et sensibiliser à la protection de l’environnement. « Le défi sportif est presque anecdotique, la marche est vraiment un moyen d’aller vers les gens et de découvrir des endroits auxquels on n’aurait pas accès autrement. Le fait d’arriver dans ces endroits sublimes et de les trouver pleins de déchets, ça nous brise le cœur », nous rapporte Marie Couderc.

Crédits photo : Deux Pas Vers l'Autre

Durant leur trajet, ils collectent les déchets en chemin autour d’un autre projet « 1kg for the planet » qu’ils ont eux-mêmes lancé. « On ramasse ouvertement les déchets devant les gens, on porte nos sacs de collecte et quand l’occasion se présente, on va en parler dans les écoles ou même à la télé locale.»

Crédits photo : Deux Pas Vers l'Autre

Pour se loger, ils improvisent et alternent soit sous la tente, soit chez l’habitant si l’occasion se présente. « Les Français ont été très très accueillants, mais la palme revient pour le moment aux Albanais et aux Portugais ». Il leur arrive parfois de prendre une chambre d’hôtel, notamment pour travailler leurs vidéos.

Parcourir 10 000 kilomètres à pied ne s’improvise pas. Pourtant, les deux sportifs ont davantage misé sur la préparation et la communication de leur projet. « On a tellement bossé sur la préparation logistique du projet, qu’on a totalement négligé la partie physique. On a passé une dizaine de mois à préparer l’itinéraire, le site internet, lancer nos réseaux sociaux, rechercher des sponsors », nous expliquent-ils.

Pour l’instant les deux globe-trotteurs vivent une aventure incroyable et invitent même les gens à les rejoindre sur une section de leur itinéraire. « On aime dire que c’est un voyage qui réconcilie avec l’humanité. On n’a pas eu un seul problème depuis le début il y a presque un an et demi. On n’a rencontré que des gens supers, qui avaient envie de nous aider et nous rencontrer. »

Marie et Nil espèrent arriver à Istanbul avant l’hiver prochain pour terminer leur itinéraire. C’est tout le mal qu’on peut leur souhaiter. En attendant, vous pouvez suivre leur aventure sur les réseaux sociaux grâce à leur journal de bord.

Crédits photo : Deux Pas Vers l'Autre

Menacée par un cougar, une canadienne le fait fuir en mettant un morceau de Metallica
Europe Environnement Randonnée Déchets Défi
Commentaires