Irma : les compagnies de croisière envoient leurs navires en mission de secours sur les zones sinistrées

5 357partages

Depuis de nombreux jours déjà, les habitants des Antilles, de République Dominicaine, de Cuba, des Bahamas et plus récemment de Floride font face à une situation d’urgence sans précédent. Les touristes présents sur place au moment des cyclones sont également livrés à eux-mêmes. Mais ils peuvent désormais compter sur l’aide précieuse de plusieurs compagnies de croisières qui ont mis à disposition leurs immenses navires.

Crédit photo : Lafira07

En effet, cela fait déjà de longues heures que les paquebots, normalement destinés à la visite des plus belles îles de la région, sont missionnés d’une cause bien plus importante que d’ordinaire. Actuellement, ces derniers sont utilisés pour transporter des personnes en état de choc, des touristes qui souhaitent rentrer chez eux, mais aussi à fournir des vivres et du matériel de santé aux équipes présentes sur les zones dévastées.

Dès vendredi dernier, les compagnies Royal Caribbean et Norwegian Cruise Line ont annoncé via des communiqués que leurs bateaux étaient prêts à se déplacer afin de rallier les zones les plus touchées. Que ce soit pour transport du matériel ou des personnes, la taille de ces embarcations est leur principale force. En effet, la plupart d’entre eux ont une capacité d’environ 2 000 places : c’est bien plus que les avions, qui, dans beaucoup d’endroits, ne disposent plus des infrastructures nécessaires aux décollages et aux atterrissages.

La compagnie Royal Carribean a d’ores et déjà mis en action quatre de ses navires. L’un s’est rendu à Saint-Martin, l’une des îles les plus violemment frappée par le cyclone, tandis qu’un deuxième est arrivé mardi à Saint-Thomas. Aux dernières nouvelles, les deux paquebots restants devaient prendre la direction de Key West et de la ville floridienne de Tampa, répondant ainsi directement aux besoins demandés.

Crédit photo : Royal Caribbean

Les bateaux sont entièrement préparés et équipés à l’instar d’une croisière classique, mais voyagent vides à cause des annulations dues aux intempéries. Les équipages sont opérationnels et prennent en charge les personnes secourues dès qu’elles montent à bord. Au moment d’annoncer leur initiative solidaire, les compagnies on également fait savoir qu’elles souhaitaient que ce soient les autorités gouvernementales présentes sur zones qui déterminent des personnes prioritaires à évacuer.

Mais les dirigeants de la Royal Caribbean ne se sont pas arrêtés là. Le Miami Herald, célèbre quotidien américain, rapportait vendredi dernier sur son site web qu’un autre bateau de l’entreprise avait été utilisé pour évacuer 1 500 de ses salariés (et leurs familles) afin de fuir Miami, qui quelques heures plus tard allait être frappé de plein fouet par l’ouragan Irma. En faisant route vers une région située à l’opposé du trajet de la tempête, il a peut-être permis de sauver des vies.

En vidéo : Leonard et Shirley Matties, 72 ans de mariage célébrés comme au premier jour
Source : Condé Nast Traveler
Dernières news