La Thaïlande interdit les cigarettes sur ses plages les plus populaires

Par
829
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C’est désormais officiel, la Thaïlande va interdire les cigarettes sur certaines de ces plages les plus fréquentées. Une mesure pour répondre à la plainte des autorités concernant les dizaines de milliers de mégots quotidiennement retrouvés sur le sable.

Crédit photo : telegraph

Depuis plusieurs années déjà, le pays figure parmi les premiers dans le classement des destinations les plus visitées d’Asie. Mais force est de constater que le tourisme de masse n’apporte pas que des bonnes nouvelles. De nombreux voyageurs ne respectent pas les lieux qui les accueillent et se débarrassent de leurs cigarettes en les jetant à même le sol. Résultat, les autorités sont contraintes d’instaurer des règles strictes.

Au total, ce sont ainsi plus de 20 plages sur lesquelles il sera totalement interdit de fumer, dont certaines se trouvent dans la région de Phuket, l’une des stations balnéaires les plus célèbres et les plus fréquentées de Thaïlande. À plusieurs reprises, le Department of Marine and Coastal Resources (DMCR) avait tiré la sonnette d’alarme concernant l’impact négatif du tourisme sur l’écosystème, il a enfin été entendu.

Il faut dire que depuis quelques mois, la situation a pris une ampleur particulièrement inquiétante. Et les dernières collectes de déchets organisées par le DMCR n’ont absolument pas rassuré le gouvernement. En plein cœur de Phuket, la très prisée plage de Patong Beach a notamment été passée au peigne fin, et les volontaires y ont ramassé quelque 138 000 mégots sur une étendue de 2,5 kilomètres. Des chiffres qui font froid dans le dos…

« Fumer sera strictement interdit sur toutes les plages affectées par la mesure. Certaines zones limitées seront mises en place et accompagnées de containers afin que les mégots puissent y être jetés directement » a déclaré Buruspat, directeur du Department of Marine and Coastal Resources.

Crédit photo : townnews

Et attention, celles et ceux qui imaginent déjà prendre ce nouveau règlement à la légère risquent de tomber de haut s’ils se font attraper. En effet, les autorités prévoient des peines pouvant aller jusqu’à un an de prison et 100 000 bahts d’amende (soit plus de 2 500 euros, ndlr) en cas de non-respect.

En vigueur dès le mois prochain, la loi contre le jet des mégots par les touristes sera donc appliquée sur des plages des régions de Phuket, de Prachuap Khiri Khan, de Chon Buri, de Songkhla, de Koh Samui ou encore de Pattaya. Des informations divulguées par l’un des plus quotidiens nationaux, le Bangkok Post. À noter également que si la mesure s’avérait être un succès, elle aurait de grandes chances d’être étendue à tout le pays.

Une vraie bonne nouvelle pour le patrimoine naturel de la Thaïlande qu’il était temps de protéger davantage. Qu’en pensez-vous ?

Source : BBC
Commentaires