Incroyable : en 57 jours et 5 100 kilomètres, le génial aventurier Mike Horn devient le premier homme à traverser l'Antarctique en solitaire !

Par
18 934
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Mike Horn, l’un des explorateurs les plus en vue du moment, révélé grâce à « The Island » sur M6 et ses expéditions musclées dans « À l’état sauvage » avec Mickael Youn et plus récemment M. Pokora, vient de réaliser un exploit hors du commun. En effet, le Sud-Africain a réussi la traversée de l’Antarctique… sans moteur, et en solitaire !

Pour réaliser cet exploit, long de 5 100 kilomètres, l’aventurier de 50 ans a mis 57 jours. Pendant près de deux mois, il s’est donc battu contre les éléments, principalement le vent et le froid qui, dans cette partie de la planète, peuvent s’avérer particulièrement dangereux. Mike Horn y est finalement parvenu et est arrivé à bout de ce défi hors-norme le 7 février dernier.

@grindtv

Malgré son expérience de survie dans les milieux hostiles, tout n’a pas été si simple pour lui. L’explorateur-star a notamment eu affaire à la casse d’un de ses skis dès les premiers kilomètres du périple. Heureusement, son savoir-faire en réparation d’urgence lui a permis de l’utiliser jusqu’à la fin. Ensuite, c’est l’une des trois voiles de kite qui le tractent qui va se déchirer. Enfin, son matériel de cuisine, indispensable car il lui permettait de fondre de l’eau et de cuisiner, a également été endommagé.

De nombreuses difficultés qui, a aucun moment, n’ont découragé Mike Horn. D’ailleurs, la distance réalisée en « seulement » 57 jours témoigne d’un rythme effréné : cela représente 89 kilomètres par jour, en moyenne. Un temps limité, qui aurait pu être davantage écourté si le célèbre aventurier n’avait pas été contraint de passer plusieurs jours cloîtré sous sa tente face à une météo très capricieuse (froid extrême, tempête de neige, vents violents, etc.). Pour l’anecdote, lors de sa journée la plus prolifique, Mike Horn a parcouru 200 kilomètres. Quand même !

En réalisant l’exploit de traverser intégralement ce continent, sans moteur et en solitaire, et en ayant eu l’occasion de fouler des régions jusque-là inexplorées par l’Homme, le Sud-Africain entre dans l’histoire des exploits historiques. Un seul mot : RESPECT.

@mikehorn
@mikehorn
@redbull
@redbull
Source : L'Équipe
Commentaires