Elle a voyagé avec sa grand-mère de 101 ans pendant 3 ans pour dénoncer l'isolement des personnes âgées

12Kpartages
Bouton whatsapp

L’isolement des séniors est un sujet dont on parle peu. Pourtant, dans notre société, un grand nombre d’entre eux se retrouvent très souvent seuls. L'année dernière, nous vous parlions de Fiona Lauriol, qui avait sorti sa grand-mère de son EHPAD pour l'emmener en voyage, elle a écrit un livre sur cette aventure.

Crédit : Fiona Lauriol

En effet, tout le monde n’a pas forcément la chance d’habiter tout proche des personnes les plus âgées de sa famille et par conséquent, il n’est pas toujours facile de leur rendre visite. Résultat, étant donné qu’ils ne sont pas toujours capables de se déplacer et de sortir de chez eux de manière autonome, il peut arriver qu’ils passent de longues semaines sans voir personne et sans contact avec le monde extérieur.

Pour éviter que ce sentiment de solitude profond ne continue d’être ressenti par sa grand-mère qui dépérissait en maison de retraite, en 2018, Fiona Lauriol a décidé de partir en voyage avec elle. Ainsi, pendant 3 ans, elles ont sillonné ensemble l’Espagne et le Portugal et parcouru plus de 15 000 kilomètres dans un camping-car. Ce périple riche en émotions et dont le but principal était de lutter contre ce que la femme de 40 ans appelle « la mort sociale », a donné lieu a un livre intitulé « 101 ans, mémé part en vadrouille ». Et depuis, l’ouvrage est devenu un véritable cri d’alerte pour toute une population.

Crédit : Fiona Lauriol

Crédit : France 3 Pays de la Loire

« Beaucoup de personnes âgées m’ont contactée pour me dire ‘Après 70 ou 80 ans, on ne se sent plus considéré, c’est aussi ça la mort sociale’. Je pense à Fatima, malvoyante, qui a appelé dix associations pour avoir de l’aide. Toutes se renvoient la balle alors qu’elle voudrait juste qu’on l’aide à ouvrir une page Facebook. À cette grand-mère de 90 ans que ses petites-filles empêchent de voyager, pour la protéger, alors qu’elle en rêve » a déclaré Fiona.

Malheureusement, la grand-mère de Fiona, nommée Dominique, a perdu la vie en 2021. Mais grâce à l’altruisme et à l’amour de sa petite-fille, elle a sans doute eu la chance de profiter de sa vie jusqu’à la fin, ce qui n’est évidemment pas le cas de tout le monde. Pour continuer de sensibiliser sur l’isolement des seniors, Fiona se lance désormais dans une nouvelle aventure avec ses parents. « On part à travers la France pendant un an pour alerter sur le mal-être des seniors isolés à travers des conférences et des débats » a-t-elle confié.

Crédit : Black Elephant Éditions

Crédit : Fiona Lauriol

Crédit : Fiona Lauriol

Des solutions concrètes pour accompagner les seniors

Entre les conférences, notamment à Paris aux côtés de l’écrivain Sylvain Tesson ou chez des associations comme Les petits frères des pauvres, et les multiples passages prévus dans les médias, une chose est sûre, le programme s’annonce chargé. Et plusieurs mesures concrètes pourraient bien sortir des ces rendez-vous publics sur le thème de l’isolement des personnes âgées. Par exemple, Thierry, le papa de Fiona, estime que « la première solution ce serait de créer une porte d’entrée unique pour toutes les demandes » et espère surtout que leur démarche « incitera les acteurs sociaux à prendre la mesure de l’enjeu ainsi que la société civile et les élus pour faire avancer les choses ensemble. »

Crédit : Fiona Lauriol

Crédit : Fiona Lauriol

Crédit : Fiona Lauriol

Crédit : Fiona Lauriol

Qu’en pensez-vous ?

Source : Charente Libre
Bouton whatsapp