Plongez dans le métro de Moscou, sans doute l'un des plus beaux du monde

Par
2 739
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Partout dans le monde, les réseaux de métro sont souvent des endroits sombres, glauques voire parfois sordides. Mais ce n’est vraiment pas le cas à Moscou ! En effet, la capitale russe possède, sans doute avec Stockholm, les plus belles stations du monde.

Crédit photo : TimAdams

En plus d’être particulièrement bien éclairées, elles disposent d’une architecture digne des plus grands palaces. Des grands halls, des lustres chandeliers, des parois en marbre, des sols à damiers, bref de quoi être largement surpris lors de sa première visite. C’est bien simple, en vous promenant dans le métro de Moscou, vous aurez l’impression de déambuler dans une immense galerie d’art.

Mais attention, toute cette mise en place n’est seulement là par pur esthétisme, et une réelle histoire se cache derrière. À l’origine, les stations, qui voient passer chaque jour des millions de personnes, étaient prévues comme un outil de propagande du système socialiste. C’est donc logiquement qu’on y retrouve plusieurs symboles du socialisme à l’instar de la faucille et du marteau, présents dans la décoration de nombreuses stations. Certaines sont également habillées de statues de figures socialistes de l’époque. Enfin, l’ultime fonction du métro moscovite a été de promouvoir l’art socialiste.

Vous prévoyez un voyage à Moscou ? Alors prenez le temps de vous perdre dans le métro et surtout, ouvrez bien grands vos yeux ! Les stations réputées comme étant les plus impressionnantes sont Komsomolskaya, Kiyevskaya, Novoslobodskaya ou encore Taganskaya.

Jetlag vous fait la visite guidée :

Crédit photo : rdh

Crédit photo : roughguides

Crédit photo : rbth

Crédit photo : cloudfront

Crédit photo : insideinside

Crédit photo : gopackup

Crédit photo : AlexFlorsteinFedorov

Crédit photo : imgix

Crédit photo : TimAdams

Crédit photo : wikimedia

Crédit photo : TimAdams

Crédit photo : PaulVanDoggenaar

Crédit photo : Brateevsky

Source : Atlas Obscura
Commentaires