Profitez du paysage de rêve des Turks-et-Caïcos pour visiter « l'Île aux chiots », et pourquoi pas en adopter un ?

Par
466
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Comment imaginez-vous le paradis ? Des chiots, des cocktails, et de l’eau turquoise ? Si c’est le cas, sachez que votre petit coin de paradis existe sur Terre, il se situe sur le territoire sauvage des Turks-et-Caïcos. En effet, l’île de Providenciales abrite l’association Potcake Place et son refuge. Depuis 12 ans, l’organisme se bat pour accueillir, soigner et faire adopter de jeunes chiens à la recherche d’un foyer ayant de l’amour à donner.


Sur place, il est possible de passer du temps avec les pensionnaires, de se balader sur la plage en leur compagnie ou encore jouer avec eux pendant des heures si on le souhaite. Évidemment, si tant de choses sont faites pour que les rencontres entre le public et les chiots se passent bien, c’est dans le but de favoriser les attaches, et donc les adoptions. Et force est de constater que la technique paye. Chaque année, grâce au travail de Potcake Place, quelque 500 individus sont adoptés dans ce refuge pas comme les autres.


Si autant de chiens passent par l’association, c’est car il s’agit de la plus ancienne de la sorte aux Turks-et-Caïcos. Parmi eux, une grande partie souffre d’importante malnutrition, tandis que certains ont également d’autres problèmes de santé. Pour celles et ceux qui l’ignorent, la race Potcake est une sorte de mélange entre Labrador retriever, Fox Terriers et Berger allemand. Ils peuvent peser jusqu’à plus de 20 kilos. Il s’agit de la race la plus représentée dans cette zone des Caraïbes. Environ 70 chiens y sont recueillis et sauvés chaque année.

Crédit photo : miauhau


Envie d’adopter ?


Pour adopter un petit Potcake venant du refuge, quelques conditions sont absolument nécessaires. D’abord, il faut avoir au minimum 25 ans. Ensuite, bien comprendre qu’adopter un animal n’est pas une décision impulsive, mais doit au contraire être très réfléchie. De plus, il est primordial que la famille dans laquelle va arriver le chiot soit prête à tisser une très longue relation avec lui (environ 10 à 15 ans, ndlr).


Si vous rassemblez tous ces critères, et que votre choix est mûrement pensé, alors vous pouvez commencer à remplir ce formulaire d’adoption. Un membre de l’association Potcake Place reviendra vers vous ultérieurement pour des détails complémentaires.


Vous l’avez compris, celles et ceux qui veulent adopter sont donc les bienvenus sur l’île de Providenciales, mais pas seulement. L’organisme encourage tout le monde à se rendre sur place, même les personnes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas repartir avec un chiot. L’argument est simple, donner du temps pour divertir les chiens et leur offrir de bons moments, c’est déjà beaucoup ! De plus, il ne faut surtout pas oublier les groupes du type Potcake Place vivent et tiennent en grande partie grâce aux dons.

Crédit photo : rollingharbour

Crédit photo : boredpanda

Crédit photo : boredpanda

Crédit photo : barkpost

Crédit photo : wdy

Crédit photo : nlreedphotographyblog

Crédit photo : i1

Crédit photo : hypeness

Crédit photo : wdy

Crédit photo : ruffwear

Crédit photo : sunshinescout

Crédit photo : Potcake Place

Crédit photo : netdna

Crédit photo : Potcake Place

Crédit photo : backtotheturks

Crédit photo : satoriatgracebay

Crédit photo : Potcake Place
Source : Must Do Travels
Commentaires