Boom Technology annonce un vol Paris-New York en 3h30 dès 2023 !

Par
4 812
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En 2023, rallier Paris à New York en moins de 4 heures devrait être possible. Un gain de temps énorme qui serait rendu possible grâce à Boom Technology, une société basée à Denver, aux États-Unis. Cette dernière développe actuellement un avion de 55 places capable de dépasser la vitesse du son, soit 1 224 km/h !

Crédit photo : Boom Technology

Depuis 2000 et le tristement célèbre Concorde, personne n’avait émis l’idée de voler à nouveau aussi rapidement. Mais tout ceci est visiblement en train de changer. En effet, selon nos confrères de la BBC, la firme spécialisée dans la recherche aéronautique aurait conçu un jet aux capacités surréalistes. Une information qui a été divulguée lors du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE), un événement qui a lieu chaque année au Parc des Expositions du Bourget, au nord-est de Paris.

Pour l’occasion, Boom Technology a même livré quelques détails sur son carnet de commandes. On apprend par exemple que déjà 76 appareils ont été achetés par cinq compagnies aériennes différentes. À titre d’information, sachez qu’un seul de ces avions coûte 172 millions d’euros ! Une manne financière très importante qui va permettre à l’entreprise de continuer à innover et à améliorer le développement de son projet.

Comme d’habitude, lorsqu’une innovation veut être commercialisée, elle doit subir et réussir une batterie de tests. Pour les simplifier, l’entreprise a créé une version miniature de son nouvel appareil, le XB-1. Et selon les dires de son CEO, Blake Scholl, les premiers essais de performance et de sécurité ont été entièrement satisfaisants. Il y a donc de bonnes raisons de croire que cet avion dont la vitesse de pointe est de 10% supérieure à celle du Concorde sera mis en circulation dans les temps définis par l’agenda de Boom Technology, soit en 2023.

Crédit photo : Boom Technology

Paris/New York en moins de 4h

Un trajet de 3h30 pour rallier la capitale française à New York (contre près de 8 heures aujourd’hui), à peine plus de 5h pour rejoindre Tokyo depuis San Francisco (contre près de 11 heures aujourd’hui), autant de chiffres qui ont de quoi faire rêver les voyageurs du monde entier. Et dans quelques années, 6 ans exactement, ils pourraient bien être la réalité !

Évidemment, un tel progrès et une durée de vol si faible se paient. Blake Scholl estime qu’un billet pour un Londres-New York coûtera environ 4 300 euros, soit le prix actuellement pratiqué pour une place en business class. Une somme conséquente, mais particulièrement bon marché comparée au budget qui était nécessaire pour s’offrir le même trajet en concorde : environ 13 000 euros.

Cependant, si, dans un premier temps, il sera forcément compliqué pour la plupart des amateurs de voyage de profiter de cette offre, on peut raisonnablement penser qu’à l’instar de la plupart des innovations technologiques, son prix baissera assez rapidement dans les années qui suivront sa mise en service si celle-ci s’avère être un succès.

Qu’en pensez-vous ?

Commentaires