À quelle fréquence faut-il laver son chien ?

Bouton whatsapp

Pour beaucoup de propriétaires de chiens, il peut être difficile de déterminer à quelle fréquence il faut laver son chien. Et pour cause, il n’y a pas vraiment de réponse unique cela dépend de beaucoup de choses.

Crédit : Forever Vets

À voir aussi

« La fréquence à laquelle un animal a besoin d'un bain varie considérablement en fonction de sa race, de son mode de vie, de la longueur de son pelage et de la quantité de travail que son propriétaire est prêt à faire » a expliqué Beth Cristiano, fondatrice de l’entreprise américaine spécialisée Pretty Paws LLC.

Le type de pelage de votre chien joue un rôle important dans la fréquence des bains qu'il doit prendre. Généralement, plus les poils sont courts moins il faut les laver, mais cela n’est pas une vérité absolue. Par exemple, les races sans poils comme le chinois à crête et le xoloitzcuintle nécessitent un lavage hebdomadaire.

D’un autre côté, les races à poil long à l’instar du bichon maltais et du berger écossais ont souvent besoin d’une grande attention au niveau de leur hygiène. « Évidemment, plus le chien a de poils, plus le travail est important, y compris la fréquence des bains » a déclaré Jorge Bendersky, toiletteur de chiens, expert en animaux de compagnie et auteur de l’ouvrage de référence « DIY Dog Grooming, From Puppy Cuts to Best in Show : Everything You Need to Know. ».

Il ajoute : « pour les chiens au pelage moyen à grand, un bain peut être nécessaire toutes les semaines ou toutes les 4 à 6 semaines, à condition que le pelage soit correctement entretenu entre les lavages. »

Crédit : ASPCA Pet Insurance

Adapter la fréquence de lavage à la race de votre chien

Ceci étant dit, si vous avez le moindre doute, l’idéal est de se renseigner auprès de votre vétérinaire afin d’adapter la meilleure habitude pour votre chien. En effet, certaines races comme le Puli, qui est techniquement à poil long, n’a pas besoin d’être lavé aussi régulièrement qu’on pourrait le penser.

Selon le Puli Club of America, « le Puli ne développe pas cette odeur typique de chien, et en réalité, un Puli n'a pas besoin d’être lavé aussi souvent que la plupart des autres races. »

Alors, qu'en est-il des chiens qui se situent quelque part entre poils longs et poils courts ? Le pelage épais ou double de races telles que les labradors, les golden retrievers, les huskies sibériens, isole naturellement les chiens en fonction des saisons. Selon les spécialistes, dans ces cas précis, des bains excessifs peuvent enlever trop d'huile de la peau et perturber le processus naturel. Pensez à utiliser un produit spécifique à la mue pour éviter cela.

Bouton whatsapp