Il pèse les enfants avant de les faire monter sur ses ânes et déclenche une polémique

En Angleterre, le propriétaire d’une ferme qui propose des balades à dos d’âne a pris une décision radicale pour le bien-être de ses bêtes : celle de peser les enfants avant de les laisser monter sur les animaux.

John Nuttal, un Britannique âgé de 61 ans, est à la tête d’une entreprise qui organise des balades à dos d’âne en bord mer, dans le Lincolnshire (Angleterre). Soucieux du bien-être de ses bêtes, le sexagénaire a pris une mesure radicale, rapporte le Daily Mail.

En effet, ce dernier a décidé de peser les enfants avant de les laisser monter sur les animaux. Dans une interview accordée au média anglais, il affirme avoir pris cette décision en raison de l’augmentation de l’obésité chez les jeunes enfants.

Crédit Photo : Stephen Daniels

Le fermier, dont la famille organise des promenades à dos d'âne depuis plus de 100 ans, a installé une balance près des enclos. Comme le précise le site d’information, un panneau indique que les cavaliers doivent être âgés de moins de dix ans, mesurer moins 140 cm et peser moins de 38 kilos.

«Je l’ai fait pour protéger mes animaux (…) Je suis désolé si j’ai contrarié quelqu’un, mais ce sont les règles et c’est tout», a-t-il déclaré.

Crédit Photo : Stephen Daniels

Le propriétaire de l’exploitation, qui a trois trois fils et une fille, explique que les enfants ne font pas assez d’activité physique. Selon lui, Internet et la malbouffe augmentent la fréquence de l’obésité :

«Ils n’ont pas besoin de sortir et de taper dans un ballon, ils peuvent facilement jouer sur un ordinateur», a-t-il indiqué.

Avant d’ajouter : «Ma famille a toujours été active. Tous mes enfants ont toujours pratiqué un sport (…) Mais nous n’y pouvons rien, c’est la façon dont le monde évolue en ce moment».

Crédit Photo : Stephen Daniels

Un discours qui fait débat

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ses explications n’ont pas convaincu Katharine Jenner, la directrice de l’association Obesity Health Alliance. Contactée par BBC News, Cette dernière a déclaré qu’il était «totalement inacceptable de peser un enfant en public et de lui interdire ensuite de faire un tour à dos d’âne».

Selon elle, c’est la société qui est responsable de l’obésité et du surpoids chez les enfants. Elle pointe notamment du doigt les publicités des fast-food.

«Il est clair que le bien-être des ânes est très important, mais le bien-être de nos enfants l’est tout autant, car beaucoup d’entre eux sont exploités par des entreprises de restauration rapide (…)», a-t-elle expliqué.

Crédit Photo : Stephen Daniels

De son côté, John Nuttal campe sur ses positions : « C'est bien que tous ces gens de la société de l'obésité disent cela, mais en fin de compte, ce sont mes ânes (…) Le bien-être de mes animaux doit passer en premier».

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : Daily Mail
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.