Un agriculteur se fait voler ses animaux et tout son matériel, sa fille lance une cagnotte pour lui venir en aide

Bouton whatsapp

Dans la nuit du 28 au 29 mai, Pascal Flaman, agriculteur, s’est fait voler une partie de son troupeau et tout son matériel agricole. Pour l’aider à remonter la pente, sa fille a créé une cagnotte en ligne.

Faire face à un cambriolage est toujours un moment traumatisant, d’autant plus quand ce vol est lié à notre activité professionnelle. C’est malheureusement ce qu’a vécu Pascal Flaman, un agriculteur basé à Bouillargues, dans le Gard. Il est le gérant de l’exploitation “La petite coccinelle bleue” et produit des fruits et légumes, des plantes aromatiques et médicinales ainsi que des fleurs comestibles, le tout sans pesticides ni produits chimiques.

Malheureusement, dans la nuit du 28 au 29 mai dernier, Pascal Flaman s’est fait voler une partie de son troupeau. 14 agneaux, 4 oies et des oisons ont disparu, ainsi que l’intégralité de son matériel agricole.

Crédit photo : La petite coccinelle bleue / Facebook

Selon l’agriculteur, certains agneaux n’étaient pas encore sevrés et leurs mères les cherchent encore, continuant de produire du lait.

“Nous n’avons rien entendu, ils ont cassé les clôtures, la porte de l’atelier et ont tout chargé. Je n’ai même plus une clé de douze, regrette Pascal Flaman. Ce qui me chagrine le plus, ce sont les animaux qui sont partis. Les agneaux, les oies, c’est un massacre… Le plus terrible, c’est de ne plus entendre mes oies chanter. De se faire voler comme ça, quand on est autant passionné, c’est dur, c’est très dur.”

Crédit photo : Pascal Flaman

Une cagnotte en soutien

Pour l’aider, sa fille a décidé de créer une cagnotte en ligne dans le but de récolter des fonds pour compenser cette perte financière estimée à 12 000 euros.

“La moitié de son troupeau, soit 14 brebis servant à l’entretien des terres et à fournir de l’engrais naturel pour les cultures ont disparu dans la nuit, ainsi que des oies qui couvaient leurs oisons. Tout son matériel nécessaire au travail de la terre et au bon fonctionnement de l’exploitation a également été volé. L’exploitation, après ce vol, ne pourra pas se remettre financièrement debout sans votre aide, même si de coûtume, les paysans n’ont pas l’habitude de demander de l’aide”, a rédigé la fille de l’agriculteur sur la page de la cagnotte.

Malgré ce vol, Pascal continue de s’adonner à sa passion, l’élevage, avec le peu qui lui reste. Désormais, son troupeau est composé de 17 brebis.

Source : La Dépêche
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.