Cette tortue Caouanne a pondu ses œufs sur une plage des Alpes-Maritimes, du jamais vu

Bouton whatsapp

Scène inédite dans la région niçoise, où une tortue a pondu ses œufs sur une plage pour la première fois.

De mémoire d’Azuréen, on n’avait jamais vu ça !

Une tortue Caouanne a pondu ses œufs sur une plage de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) non loin de Nice, dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 juillet 2023.

Un événement sans précédent dans la région.

D’abord dérangée par un couple qui pensait bien faire en tentant de la remettre à l’eau, la tortue est ensuite revenue sur la plage pour y enfouir ses œufs.

Une tortue pond ses œufs sur une plage de la région niçoise, une première

Ayant eu vent de la nouvelle, Sidonie Catteau, biologiste marine, s’est rendue sur place pour constater la présence d’un nid, comme elle l’a raconté à nos confrères de 20 Minutes.

« Il était bien là, à fleur du sable. En revanche, si on est certains que la tortue a bien pondu, on ne sait pas combien d’œufs sont présents, ni même s’ils ont été fécondés. Ça peut arriver qu’ils ne le soient pas. Ça a d’ailleurs été le cas dernièrement en Italie », a ainsi expliqué celle qui est chargée de mission au sein de la Fondation Marineland.

« En tout cas, c’est fou. C’est un événement dingue pour le département, malgré la pression anthropique (facteurs de stress d’origine humaine qui peuvent perturber les écosystèmes ndlr) », a-t-elle ajouté.

Si un tél événement avait déjà eu lieu par le passé sur des plages de Valras et Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), ou encore Fréjus (Var), il n’avait en revanche jamais été observé sur la Côte d’Azur, du moins le croit-on.

« Il y a plus de cinquante ans, quand il y avait davantage de Caouanne sur nos côtes, il y a eu sans doute d’autres pontes dans les Alpes-Maritimes, mais nous n’avons en tout cas aucunes données récentes », affirme ainsi Éric Hansen, le directeur de l’antenne locale de l’OFB (Office Français de la Biodiversité).

C’est dire si cette ponte est absolument unique, mais par question pour autant de défiler sur la plage pour assister à ce spectacle de la nature, car cela pourrait avoir de graves conséquences pour les œufs, sans parler du fait que de tels agissements sont strictement interdits par la loi.

Éric Hansen tient d’ailleurs à rappeler que « la perturbation intentionnelle de ces espèces protégées » peut engendrer une contravention alors que s’en prendre au nid constitue un délit.

Les experts vont désormais épier les moindres et faits et gestes autour du nid en espérant que les futures petites tortues regagnent la mer peu après l’éclosion des œufs qui interviendra d’ici 40 à 80 jours.


COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.