Corse : les images extrêmement rares de la naissance de cachalots, filmée par un drone

Bouton whatsapp

Une naissance de cachalot a été capturée par un drone à une cinquantaine de kilomètres au large de Calvi, en Corse. Il s’agit d’une vidéo extrêmement rare.

Crédit : Patrice Cullieret

À voir aussi

Le ballet des cétacés a été filmé dans le Sanctuaire Pelagos, un espace maritime de 87 500 km2 faisant l’objet d’un accord entre l’Italie, Monaco et la France pour la protection des mammifères marins qui le fréquentent. Les images montrent le regroupement d’une vingtaine de cachalots qui accompagnent la mise bas de la femelle. Ces derniers ont pour habitude de faire des remous pour protéger les nouveau-nés, qui mesurent généralement 3 mètres lors de leur arrivée au monde, et peuvent atteindre plus de 15 mètres à l’âge adulte.

« En trente ans d'observation, je n'ai jamais eu la chance d'assister à un regroupement comme celui-ci. C’est un moment extrêmement rare » raconte la cétologue Cathy Cesarini, présidente de l'association CARI (Cétacés Association Recherche Insulaire). Elle ajoute : « c’est un comportement que l'on retrouve chez la plupart des cétacés. Il y a des marraines qui se regroupent et viennent pour aider lors de la naissance des petits. Il y a toujours une marraine qui pousse le petit vers la surface pour qu'il prenne sa première respiration. Les cétacés ont des poumons et ont besoin de remonter à la surface pour respirer. Quand le petit naît, c'est toujours par la queue. S'il naissait par la tête, le temps qu'il sorte en entier, il serait mort noyé. »

Cette naissance a pu être observée grâce à un incroyable concours de circonstances. En effet, l'équipage avait mis le cap vers Cannes pour participer au Cannes Yachting Festival dans le but d'exposer le bateau Eden au chantier naval, mais trois heures de navigation plus tard, à une trentaine de nautiques des côtes insulaires, les marins ont aperçu deux baleines au cœur du sanctuaire Pelagos.

Crédit : Corse MatinCrédit : Patrice Cullieret

Une naissance observée par hasard

« Nous avons vu ensuite beaucoup de remous et je pensais qu'il s'agissait de globicéphales car nous les voyons régulièrement. Mika, un membre de l'équipage, a approché le bateau du regroupement, éteint les moteurs pour ne pas déranger les cétacés et de mon côté, j'ai fait décoller mon drone pour capturer les images. Au départ, je ne savais pas ce que je filmais, mais j'étais persuadé que ce n'était pas commun. En analysant les images en détail sur grand écran nous avons eu le plaisir de découvrir qu'il s'agissait d'une naissance de cachalots » confie avec beaucoup d’émotion Patrice Cullieret, capitaine du navire.

Cet épisode hors du temps fait oublier les ravages de la pollution en Méditerranée et permet surtout de garder un certain espoir quant à la sauvegarde des espèces sauvages, pour lesquelles de nombreux scientifiques tirent régulièrement la sonnette d’alarme.

Crédit : Patrice Cullieret

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter