Aude : elle retrouve enfin sa chienne, volée et adoptée par une autre famille il y a 8 ans

876partages

Il y a huit ans, Christine Bonhoure a vécu un véritable cauchemar lorsque sa chienne a été volée. Alors que cette dernière était sur le point de la retrouver, elle a dû affronter une série d’obstacles pour la ramener chez elle.

Vendredi 12 novembre, une chienne déclarée volée dans l’Aude en 2013, a été rendue à sa propriétaire huit ans après sa disparition. Entre-temps, la boule de poils avait été adoptée par une famille aimante qui ignorait tout de son passé.

Il y a huit ans, Christine Bonhoure a remué ciel et terre pour retrouver Maya, sa petite chienne croisée husky. L’animal aurait été volé alors qu’il se trouvait dans le garage de sa maîtresse à Armissan (Aude). Malgré les recherches, le canidé âgé de deux ans demeurait introuvable.

Crédit Photo :Famille Bonhoure / l'Indépendant 

La chienne a été adoptée 

Christine était loin de se douter que Maya coulait des jours heureux avec ses nouveaux maîtres. Deux mois après sa disparition, cette dernière - rebaptisée Chipie - a été adoptée par une famille ayant déménagé dans le Périgord.

À cette époque, le père de famille avait effectué les démarches pour identifier son compagnon à quatre pattes, mais la puce de l’animal n’a délivré aucune information. En octobre 2018, une visite chez le vétérinaire a permis de lever le voile sur le passé de Maya.

Grâce à la puce d’identification de l’animal, le médecin s’est rendu compte que la chienne avait été déclarée volée depuis cinq ans. Face à cette situation, il s’est empressé de contacter Christine : « C’était le jour de l'anniversaire de mon mari, décédé,qui m'avait fait cadeau de cette chienne. Ça m'a remué », a-t-elle indiqué à L’Indépendant.

Maya retrouve son ancienne maîtresse

Sans surprise, Christine était impatiente de retrouver Maya, mais les retrouvailles ont tourné au drame : la famille qui a recueilli la chienne a refusé de la lui rendre. La raison ? Elle s’était attachée à Chipie

C’est dans ce contexte que le tribunal judiciaire de Périgueux a donné raison à Christine, le 30 septembre 2021. La semaine dernière, l’Audoise a enfin pu serrer sa boule de poils adorée dans ses bras après huit ans de séparation.

Crédit Photo : Famille Bonhoure / Sud Ouest

« Je ne sais pas trop si elle m’a reconnue, elle a pris des années. En tout cas, elle m’a suivie très sagement. Et on est reparties aussitôt dans l’Aude », a confié la maîtresse de Maya à nos confrères de Sud Ouest.

Source : Midi Libre