Un zoo secourt un serval et découvre de la cocaïne dans son organisme

Bouton whatsapp

Aux États-Unis, un serval a été testé positif à la cocaïne dans un zoo. Les scientifiques ignorent comment la drogue s’est retrouvée dans l’organisme de l’animal.

Récemment, une scène surréaliste s’est produite au zoo américain de Cincinnati (Ohio) : un serval a été positif à la cocaïne. Pour le moment, les experts ne savent pas comment la drogue s’est retrouvée dans l’organisme du félin.

Comme le rapporte le HuffPost, l’animal, prénommé Amiry, a été trouvé dans un arbre à Oakley. Dans un premier temps, la boule de poils - qui avait une patte cassée - a été transférée au Cincinnati Animal Care.

Crédit Photo : Ray Anderson / Cincinnati Animal Care

L’animal avait de la cocaïne dans le sang

Sur place, un test ADN a confirmé que le gros chat était bel et bien un serval, un félin africain dont la détention est illégale dans l’État de l’Ohio. Outre cette information, les soigneurs sont tombés des nues lorsqu’un autre test a révélé la présence de cocaïne dans le sang du matou.

«Nous sommes incapables de vous dire comment la cocaïne s'est retrouvée dans l’organisme de l’animal», déclaré Ray Anderson, le responsable du centre de soins, à une chaîne de télévision locale.

Depuis son sauvetage, Amiry recouvre ses forces au parc animalier de la ville.

Crédit Photo : image d'illustration / istock

«Le serval reçoit des soins vétérinaires dans notre centre de santé animale (…) Il se porte bien et la prochaine étape consistera à déterminer si le félin est apte à devenir un animal ambassadeur. Il restera à l’abri des regards pendant un certain temps», a expliqué le zoo dans un communiqué.

Selon le site d’information, le propriétaire du chat - qui a perdu sa garde - a coopéré avec les autorités, mais ce dernier n’a pas été inculpé. Ray Anderson a confié au HuffPost que l’enquête reste ouverte et que les «choses pourraient changer en fonction de l’apparition de nouvelles informations».

Source : HuffPost
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Céline Gautier

Journaliste