Indonésie : une femme a été dévorée vivante par un python géant dans un village

Bouton whatsapp

Plus tôt ce mois-ci, un drame terrible est survenu dans un village indonésien : une femme a été dévorée vivante par un python. Son corps a été retrouvé dans l’estomac du serpent par les villageois.

Il y a quelques jours, une scène d’horreur s’est produite dans le village de Kalempang, en Indonésie. Farida, une femme âgée de 50 ans, a été dévorée vivante par un python. Son corps a été retrouvé dans l’estomac de l’animal par les villageois, rapporte le Daily Mail.

Comme le précise le média britannique, cette maman de quatre enfants a disparu alors qu’elle se trouvait dans les bois pour vendre de la nourriture sur un marché local situé près de chez elle.

Après sa disparition, son époux et des habitants du village se sont lancés à sa recherche. Le lendemain, ils sont tombés sur un python gigantesque de 3,5 mètres de long. C’est dans ce contexte que les villageois ont remarqué que le reptile avait l’estomac gonflé.

Crédit Photo : istock

«Cela ne s'était jamais produit auparavant»

Soupçonnant le pire, ils ont décidé d’ouvrir le ventre du serpent avec une machette. Malheureusement, le corps de la femme se trouvait à l’intérieur. Un véritable choc pour l’époux de la victime :

«Je regrette d’avoir laissé ma femme sortir seule. Si j’avais été avec elle ce jour-là, le serpent n’aurait pas osé la toucher», a-t-il indiqué à la presse locale. Avant d’ajouter : «Je suis désolé pour les souffrances qu'elle a endurées. Je suis désolé pour notre famille».

Suardi Rosi, chef du village de Kalempang où vivait Farida, a mis en garde la population contre la présence de pythons dans les bois : «Cela ne s'était jamais produit auparavant dans notre village».

Crédit Photo : istock

Vous l’ignorez peut-être, mais l’Indonésie est connue pour abriter des pythons réticulés, l'espèce de serpents la plus grande du monde. En effet, certains spécimens peuvent atteindre les 10 mètres de long.

Ces reptiles s’enroulent autour de leurs proies jusqu’à ce qu’elles meurent par suffocation. Ces serpents s’attaquent à de petits animaux mais rarement à des humains.

Le dernier cas documenté d’un être humain avalé par un python remonte à 2022. Cette fois-ci encore, cette attaque s’est déroulée en Indonésie.

Source : Daily Mail

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.