Toulon : la « fourmi électrique » aperçue pour la première fois en France

Bouton whatsapp

Le moustique tigre et maintenant la « fourmi électrique » ? Cette espèce nuisible de fourmi a été repérée en nombre dans le Sud de la France. Une première.

Crédit : AntWeb/ Wikipedia

La « fourmi électrique », surnommée ainsi à cause des douleurs que provoque sa piqûre, est aussi dangereuse qu’envahissante. Cette espèce a été aperçue pour la première fois en métropole et menace la biodiversité française.

C’est dans le Var précisément que la Wasmannia auropunctata a été repérée par un passionné de fourmis dans une résidence fermée du bord de mer. Originaire d’Amérique du Sud, elle avait déjà été aperçue une fois en Europe, à Malaga, en Espagne. Elle est désormais présente à Toulon.

Une fourmi placée sur la liste des espèces préoccupantes pour l’UE

Crédit : INPN_MNHN/ Twitter

Malgré sa petite taille (elle mesure 1,5 millimètres), la « fourmi électrique » est pourtant redoutable. Comme l’explique auprès de l’AFP Olivier Blight, chercheur à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie à l’Université d’Avignon, sa piqûre peut provoquer « une sensation d'ortie, en plus fort et plus long, puisque ça dure 2-3 heures ». Le chercheur précise également que cette piqûre peut éradiquer les insectes et entraîner la cécité d’animaux.

Chez les humains, la piqûre n’est pas en reste puisqu’elle peut provoquer des chocs anaphylactiques pour les personnes allergiques.

La prudence est donc de rigueur car, même si elle se déplace lentement, la « fourmi électrique » possède un « système de reproduction classique sexuée et une production de reines et de mâles par clonage. Sa force c'est son nombre », rappelle Olivier Blight.

Quant à savoir comment cette fourmi est arrivée sur le sol français, le chercheur précise : « On avait déjà affaire à une super-colonie, donc on pense qu'elle est là depuis plus d'un an » et qu’elle est arrivée dans des plantes. Aujourd’hui, le chercheur a fait placer la « fourmi électrique » sur la liste des espèces préoccupantes pour l’Union européenne.

Source : 20 Minutes
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter