Laissé pour mort après avoir reçu une balle entre les yeux, ce corgi a miraculeusement survécu

990partages
Bouton whatsapp

Un pauvre corgi, blessé par balle à la tête, a miraculeusement survécu aux États-Unis.

Depuis qu’elle existe, la Société de Pennsylvanie pour la prévention de la cruauté envers les animaux (PSPCA) a vécu des situations dramatiques.

Des sauvetages périlleux aux abandons tragiques, le personnel de ce refuge basé à Philadelphie a en effet tout connu en matière de souffrance animale. Du moins le croyait-il, car les bénévoles viennent de vivre une expérience à la fois traumatisante et merveilleuse.

Comme elle l’explique sur son compte Instagram, la société a recueilli un corgi, grièvement blessé, qui a survécu après avoir pourtant reçu une… balle dans la tête.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pennsylvania SPCA (@pspca)

Arthur, un corgi blessé d’une balle entre les deux yeux, a miraculeusement survécu

Baptisé Arthur, le pauvre animal est un véritable miraculé tant ses chances de survie étaient minces.

Son calvaire a commencé le 14 juillet dernier lorsqu’une personne, actuellement recherchée, lui a tiré une balle entre les deux yeux, le laissant pour mort. Mais contre toute attente, le petit chien n’a pas succombé à sa blessure et a trouvé la force de se glisser sous une clôture pour atterrir dans une ferme du comté de Lancaster.

Les propriétaires l’ont recueilli et ont rapidement constaté qu’il était blessé en observant sa plaie béante sur la tête. Les fermiers ont d’abord pensé qu’il s’agissait d’une grosse entaille provoquée par le grillage de leur clôture mais ils se trompaient.

Crédit photo : PSPCA

Ignorant tout de la gravité de la blessure, ils ont contacté le Main Lain Animal Rescue (MLAR), partenaire de la PSPCA, qui a pu récupérer l’animal le 18 juillet. La suite ? C’est la PSPCA qui la raconte :

« La blessure sur la tête d’Arthur était large, et elle était couverte de débris. Il avait trop de douleur pour un examen complet, alors on a commencé à lui administrer des médicaments et des antibiotiques. Le lendemain matin, le vétérinaire de MLAR l’a mis sous sédatif pour nettoyer sa blessure (…) sous la saleté et l’infection, il y avait quelque chose qui ressemblait énormément à une blessure par balle. Les rayons X ont confirmé les soupçons (…) ».

Le verdict était donc sans appel, le corgi avait bien été touché d’une balle entre les deux yeux mais qui « a miraculeusement manqué son cerveau », laissant tout de même « un trou dans (sa) tête », causant ainsi « des dommages à ses voies respiratoires et à sa bouche », a précisé le refuge.

Et pour ne rien arranger, Arthur « était couvert de puces, avait des infections aux oreilles et était anémique ».

Crédit photo : PSPCA

Ses propriétaires ont été retrouvés et ont rapidement été mis hors de cause car il s’avère que l’animal s’était échappé de chez lui avant de faire cette mauvaise rencontre.

Alors que l’enquête pour tenter de retrouver l’auteur·e du coup de feu se poursuit, Arthur est toujours soigné au refuge mais son état s’améliore de jour en jour.

Rappelons que les actes de cruauté envers les animaux sont passibles de prison outre-Atlantique.

Bouton whatsapp