Cette photo d'un chat d'assistance dans un caddie de supermarché fait enrager les internautes

Bouton whatsapp

Depuis quelques jours, une photo montrant un chat d’assistance installé dans un caddie d’un supermarché Aldi divise les internautes pour une raison surprenante.

La semaine dernière, une cliente du supermarché Aldi a publié une photo de son chat d’assistance assis dans un chariot du magasin situé à Jerrabomberra, en Australie. Comme le précise le Daily Mail, le cliché a été partagé dans le groupe Facebook «Aldi Fans in Australia».

Sur la photo, le matou est assis dans le siège bébé du caddie et porte un harnais vert autour du cou. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le cliché divise les internautes sur les réseaux sociaux.

Dans un premier temps, certains internautes sont tombés sous le charme de la boule de poils. D’autres estiment, en revanche, que le matou n’a pas sa place dans un endroit où l’on vend de la nourriture.

Crédit Photo : iStock

«C’est ridicule»

Mais ce n’est pas tout ! Certains d’entre eux accusent la cliente de mentir sur la fonction de son animal de compagnie :

«N’importe qui peut acheter un harnais pour un animal, l’appeler animal d’assistance et l’emmener partout. C’est ridicule », «Beurk ! Qu'il s'agisse d'un animal d'assistance ou non. Je ne crois pas que les animaux devraient être autorisés dans les chariots où nous mettons notre nourriture », «Il n'est pas hygiénique d'avoir un chat dans un supermarché alimentaire », peut-on lire parmi les nombreuses réactions.

Des utilisateurs ont souligné qu'ils étaient allergiques aux chats et que l'animal présentait un risque pour la santé. Une poignée de personnes a déclaré que les clients devraient montrer plus de respect envers ceux et celles qui ont besoin d’un animal d’assistance.

Crédit Photo : iStock

Contacté par le Daily Mail, Aldi a refusé de commenter la polémique. Toutefois, un porte-parole de l’enseigne a indiqué que «la politique de l’entreprise en matière d’animaux était guidée par les lois contre la discrimination des personnes handicapées».

En France, les chiens guides d’aveugle ou d’assistance sont admis dans les magasins : «Interdire l'accès des lieux ouverts au public aux chiens guides d'aveugles et d'assistance est puni d'une amende allant de 68 à 180 euros», explique Service-Public.fr.

Source : Daily Mail
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.