En Espagne, les animaux reconnus comme des êtres vivants doués de sensibilité par la loi

1 807partages
Bouton whatsapp

En Espagne, une nouvelle loi en faveur du bien-être animal vient d’être votée Parlement espagnol. Les députés ont décidé de reconnaître les animaux domestiques et sauvages comme des êtres vivants doués de sensibilité.

Ce n’est pas trop tôt !

C’est officiel : les animaux ne seront plus considérés comme des biens en Espagne. Jeudi 2 décembre, une nouvelle loi modernisant le statut juridique de l’animal a été adoptée par le Parlement espagnol. Les députés ont décidé de reconnaître les animaux domestiques et sauvages comme des êtres vivants doués de sensibilité.

Crédit Photo : Image d'illustration/ pixabay

200 000 animaux abandonnés chaque année en Espagne

Dans un premier temps, ces derniers ne devront plus faire l’objet d’abandons et de maltraitance. De plus, ils ne pourront plus être saisis. Mais ce n’est pas tout ! Dans le cadre d’un divorce ou d’une séparation, un animal de compagnie ne pourra plus être séparé de l’un de ses maîtres.

« C’est un pas en avant. En cas de divorce, l'arrangement qui sera appliqué aux animaux prendra en compte non seulement les intérêts des humains, mais aussi ceux de l'animal », explique María González, membre d’une organisation juridique spécialisée dans la protection des animaux au quotidien El Pais.

Crédit Photo : Image d'illustration/ pixabay

De son côté, un député du parti Unidas Podemos estime que le texte de loi est « une victoire morale dans un pays où 200 000 animaux sont abandonnés chaque année ».En revanche, cette réforme ne passe pas auprès du parti d’extrême droite Vox : «C’est une absurdité et une bêtise, car c’est une façon d’humaniser les animaux et donc de déshumaniser les hommes».

En 2017, le pays de Cervantes avait tenté de modifier le régime juridique des animaux, en vain. La raison ? Les deux élections générales espagnoles de 2019 ont retardé le projet. Finalement, le projet de loi a été présenté devant le Congrès 2021 avant d’être approuvé par le Sénat.

Source : El Pais
Bouton whatsapp