Le frelon oriental, un prédateur des abeilles aux piqûres douloureuses, est arrivé en France

Bouton whatsapp

Transporté dans un lot de poteries chinoises, le frelon oriental est arrivé en France. Si ses piqûres peuvent être très douloureuses pour l’homme, ce sont les abeilles qui sont le plus en danger face à ce grand prédateur.

Après le frelon asiatique qui est récemment arrivé dans notre pays, un nouvel insecte indésirable est entré dans notre territoire. Il s’agit d’un frelon d’origine orientale appelé vespa orientalis.

À voir aussi

Crédit photo : iStock

Cet insecte est arrivé en France en voyageant dans un lot de poteries chinoises qui ont été importées en Lot-et-Garonne. Cependant, ce n’est pas la première fois qu’un frelon oriental est découvert en France, car il a déjà été identifié en septembre 2021 à Marseille.

Le frelon oriental en France et en Espagne

En plus de la France, le frelon oriental a également été identifié en Espagne, dans le port de Barcelone. On estime qu’il a pu atterrir dans ce pays en voyageant dans des conteneurs.

« Des guêpes orientales ont été détectées pour la première fois en Catalogne dans la zone du port de Barcelone. Comme dans le cas d’autres espèces invasives, la principale voie d’entrée de cette guêpe est le transport de marchandises », ont affirmé les autorités locales.

Problème : la piqûre de cet insecte est très douloureuse. Quand il pique, le frelon oriental inocule du venin mais ne laisse pas de dard dans la peau, contrairement aux abeilles. Il est peu agressif envers les humains puisqu’il n’attaque pas et pique uniquement pour se défendre. Ses piqûres peuvent être dangereuses pour l’homme si elles sont multiples ou si elles se trouvent dans des zones à risque.

Un danger pour les abeilles

Le frelon oriental mesure la même taille que le frelon européen, soit environ 2,5 centimètres pour les ouvrières et les mâles et 3,5 centimètres pour les reines. Pour le repérer, il suffit de regarder sa couleur : son corps est d’une couleur rouille foncée, voire rougeâtre. L’insecte possède des taches jaune vif sur la tête ainsi que deux bandes jaunes au bout de l’abdomen.

Crédit photo : iStock

Le frelon oriental fait son nid dans les cavités, les fissures de rocher ou les trous des murs. Son rayon d’action est évalué à plusieurs kilomètres autour du nid. Si ses piqûres peuvent être très douloureuses pour les humains, il est plus dangereux pour les abeilles.

En effet, le frelon oriental est une menace pour notre biodiversité, l’apiculture et les cultures fruitières. Ce prédateur utilise les protéines des abeilles afin de nourrir les larves de son nid. Il peut donc créer des dégâts importants sur les ruches des abeilles, qui doivent être protégées.

Source : La Dépêche
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter