Au bord de l'extinction, les hérissons pourraient disparaître d'ici 2025, les spécialistes tirent la sonnette d'alarme

Bouton whatsapp

Selon des experts, le hérisson pourrait disparaître d’ici 2025. Pour tenter de sauver l'espèce, une pétition adressée au Président de la République a été mise en ligne.

Les hérissons sont des petits animaux adorables que l’on a l’habitude de voir dans nos jardins ou en campagne. Cette espèce, qui a côtoyé les mammouths, vit sur Terre depuis maintenant 60 millions d’années. Cependant, elle pourrait être amenée à disparaître d’ici peu de temps.

Crédit photo : iStock

Autrefois, les hérissons vivaient dans les forêts mais à cause de l’urbanisation massive, ils ont été obligés de migrer vers les villes. Un mode de vie qui est très dangereux pour cette espèce, car les hérissons meurent souvent écrasés par les véhicules sur les routes ou noyés dans les piscines. En plus de cela, les hérissons sont directement impactés par l’utilisation de pesticides, qui tuent les insectes et les vers de terre dont ils se nourrissent.

La disparition des hérissons en 2025

À cause de l’urbanisation, du braconnage et de l’utilisation de pesticides, la survie des hérissons est grandement menacée. En effet, cette espèce pourrait disparaître d’ici 2025, selon des spécialistes qui ont observé une baisse inquiétante de la population.

« Les hérissons disparaissent à cause de l’agriculture chimique, la circulation automobile et l’artificialisation des terres », a affirmé Jean-Xavier Duhart, de l’association Sauvons les hérissons.

Crédit photo : iStock

Selon une étude menée en Grande-Bretagne, 95% des hérissons auraient disparu en 60 ans. En 1950, on comptait 30 millions de hérissons dans le pays, contre un petit million aujourd’hui. Ces vingt dernières années, la population de hérissons a encore baissé de 50%, ce qui a conduit les Britanniques à classer cet animal sur la liste rouge des espèces en danger. Une situation qui pourrait bientôt se produire en France, puisque déjà 70% des hérissons ont disparu en moins de 20 ans sur notre territoire.

« En clair, on s’inquiète pour les pandas, mais juste devant chez nous, les animaux sauvages les plus familiers disparaissent de façon exponentielle », a alerté Jean-Xavier Duhart.

Une pétition pour sauver les hérissons

En plus de l’urbanisation, la cause de la disparition des hérissons est le braconnage. Cet animal est souvent chassé dans les parcs publics. Pourtant, l’espèce est protégée depuis 1981 par un arrêté ministériel.

Crédit photo : iStock

Il ne reste donc plus que quelques années à vivre pour cette espèce en voie d’extinction. Pour tenter de sauver l’animal, une pétition adressée au Président de la République et au ministre de la Transition écologique a été mise en ligne. Jean-Xavier Duhart, le créateur de la pétition, demande un « nouvel arrêté de sauvegarde », dans le but de créer des campagnes de sensibilisation de l’opinion ainsi que de nouveaux centres de soin dédiés à la prise en charge des hérissons. La pétition a déjà recueilli plus de 256 000 signatures.

« Le problème quand on trouve un hérisson blessé, c’est que la loi interdit de le recueillir. On cherche alors un vétérinaire, mais très peu acceptent de les prendre, d’autres demandent des frais astronomiques. Il faut donc créer plus de centres d’accueil spécialisés, comme en Angleterre, et surtout créer un statut d’écocitoyen pour celles et ceux qui les recueillent. Bref, changer la loi », a affirmé Jean-Xavier Duhart.

Si rien n’est fait rapidement, l’espèce sera « quasiment éteinte d’ici 2025, il y aura des territoires d’où elle aura totalement disparu et d’autres avec des effectifs si réduits que les hérissons ne seront plus en mesure de se reproduire, et seront donc condamnés à disparaître. »

Source : Change.org
Bouton whatsapp