Morbihan : un goéland argenté retrouvé tagué à la peinture de chantier

588partages
Bouton whatsapp

Dans le Morbihan, un oiseau marin a été victime d’un acte de maltraitance : son plumage arborait des traces de peinture fluo.

Vendredi 25 mars, un goéland argenté souffrant de déshydratation et affamé a été découvert dans un fossé sur la commune de Kervignac (Morbihan). Mais ce n’est pas tout ! Son plumage arborait des traces de peinture fluo, un produit utilisé habituellement sur les chantiers, rapporte Ouest-France.

Crédit Photo : Image d'illustration / Pixabay

Le goéland se repose dans un centre spécialisé

Le lendemain, le volatile marin a été transféré au centre de soins de la faune sauvage PIAFS basé à Languidic, précise le quotidien régional. Sans surprise, cet acte de maltraitance a révulsé Didier Masci, le fondateur du refuge : « Il a été peint, la bêtise humaine n’a pas de limite », a indiqué le soigneur au site d’information.

Sur place, le goéland a été nourri avant de subir une batterie d’examens et un nettoyage rapide. Aujourd’hui, le nouveau pensionnaire reprend des forces. Une fois sa convalescence terminée, il fera l’objet d’un nettoyage plus approfondi dans l’espoir de lui enlever la peinture.

Mais cette étape s’annonce particulièrement difficile : «C’est de la peinture pour le sol qui accroche fort», rappelle le fondateur de l’association. En cas d’échec, il faudra « deux ans à l’oiseau pour refaire son plumage », explique de son côté Ouest-France.

Crédit Photo : Image d'illustration / Pixabay

Source : Ouest France
Bouton whatsapp