Moselle : la vidéo d'un bébé cigogne malade jeté du nid par sa maman choque les internautes

7 309partages
Bouton whatsapp

Une webcam installée à côté d’un nid de cigognes a filmé la chute de l’un des cigogneaux. Si ce phénomène est courant dans le monde animal, il n’a cependant pas manqué de choquer bon nombre d’internautes qui suivaient en direct la vie des cigognes.

Crédit : webcam Sarralbe

À voir aussi

Au sommet de la mairie de Sarralbe, en Moselle, une webcam placée à côté d’un nid filme 24 heures sur 24 la vie d’un couple de cigognes et leurs cinq petits. Dimanche 15 mai, dans l’après-midi, les quelques centaines de personnes qui suivaient en direct le quotidien des cigognes sur Facebook ont eu la mauvaise surprise d’assister à la chute de l’un des cigogneaux.

La maman cigogne a en effet jeté l’un de ses cinq petits par-dessus le nid, lui faisant faire une chute fatale de 20 mètres. Après la stupéfaction chez les internautes, les interrogations ont fusé. Certains d’entre eux ayant remarqué avant la chute du cigogneau que ce dernier semblait plus faible que ses frères et sœurs.

Un cigogneau condamné

Crédit : webcam Sarralbe

Aussi dramatique que cela puisse paraître à nous, humains, ce comportement est parfaitement normal chez les animaux. Mais alors, qu’est-ce qui a donc poussé la maman cigogne à jeter son petit d’une telle hauteur ?

Interrogé par nos confrères de France bleu, l’ornithologue et spécialiste des cigognes Dominique Klein raconte : « Après lui avoir donné des coups de bec, l'une des cigognes adultes a jeté le dernier-né au-dessus du nid. Il est tombé de 20 mètres de haut et évidemment n'a pas survécu. Je suis allé le récupérer et j'ai fait une autopsie. Il a avait une grosse boule de gazon dans l'estomac. Cela veut dire qu'il n'était pas viable. Les cigognes l'ont compris, il ne devait plus pouvoir manger ».

Un comportement ‘normal’ chez les animaux permettant de sauver les autres cigognes dans ce cas précis. Par ailleurs, après l’autopsie, une boule de 100 grammes a été découverte. Elle était composée de « quelques insectes, bout de verre et surtout du gazon » et était beaucoup trop grosse pour ce cigogneau de 450 grammes. « Impossible de régurgiter une pelote de 100 g de la taille d’une balle de tennis. Il était donc condamné », précise ainsi Dominique Klein.

« Quand un petit n'est pas viable, les adultes le sacrifient. Surtout qu'avec cette chaleur, la nourriture se fait rare pour les cigognes et leurs petits ».

Bouton whatsapp