Moustiques : pourquoi sont-ils toujours là en automne ?

Cette année, les moustiques font de la résistance, puisqu’ils sont toujours présents dans plusieurs régions de France, alors que nous sommes déjà la moitié du mois d’octobre. Explications sur ce phénomène inhabituel.

Nous sommes le 15 octobre et pourtant, de nombreux moustiques peuplent encore la France. Cet été, les moustiques ont été plus nombreux sur le territoire que les années précédentes.

À voir aussi

Cette prolifération importante s’explique par le climat des mois de juillet et août, qui a été plus pluvieux que la normale.

Crédit photo : Pixabay

Cet été, le climat a été 25% plus humide par rapport aux années précédentes. Comme la pluie favorise la reproduction des moustiques, plusieurs régions de France ont été envahies.

Après cet été riche en moustiques, nous pensions tous que ces insectes nuisibles disparaîtraient à l’arrivée de l’automne. Cependant, à la mi-octobre, de nombreux moustiques sont encore présents dans plusieurs régions de France. Selon le site Vigilance moustiques, 15 départements sont en vigilance orange, ce qui renvoie à des « piqûres et prolifération inhabituelle ».

Les moustiques toujours présents en automne

Mais alors, pourquoi les moustiques sont-ils toujours là alors que nous sommes en automne ? Ce phénomène s’explique avant tout par la météo. En effet, les températures ont été douces en septembre, et nous avons alterné entre périodes de chaleurs et de pluies. Ce climat a favorisé la prolifération des moustiques, qui peuvent supporter des températures fraîches allant jusqu’à 16 degrés.

« Ce n’est pas exceptionnel, affirme Arezki Izri, parasitologue. C’est un phénomène que l’on voit de plus en plus, qui est lié au climat et à l’humidité. Et jusqu’assez tard en septembre cette année, on a eu des températures plutôt douces avec beaucoup d’humidité. Quand il pleut particulièrement fort, des collections d’eau se forment, des mares, des flaques, ou dans des outils de jardin par exemple, et ça peut durer plusieurs jours. Or, il faut douze jours pour que les larves deviennent des moustiques. »

Ce climat particulièrement doux est une conséquence du réchauffement climatique, qui provoque une hausse des températures. Ainsi, il fait chaud plus longtemps, donc les moustiques sont également présents plus tard dans l’année.

Si vous vivez dans une région où les moustiques prolifèrent toujours, prenez votre mal en patience : d’ici quelques semaines, les températures auront baissé, et les moustiques partiront pour entrer en hibernation.

Source : Géo