Ces bornes anti-moustiques made in France et écologiques connaissent un vrai succès à l'international

1 422partages

Deux Français ont créé des bornes anti-moustiques capables de tuer 90% des moustiques dans un rayon de 60 mètres. Respectueuses de l’environnement et connectées, elles ont déjà été installées sur quatre continents et permettent de lutter contre la prolifération du moustique tigre.

Crédit photo : Techno BAM

Simon Lillamand et Pierre Bellgambi sont deux amis d’enfance originaires de Camargue. Économiste et ingénieur, ils ont été interpellés par un article scientifique rédigé par le docteur Brigitte Poulin, à Arles, qui retraçait les impacts environnementaux des moyens utilisés pour lutter contre les moustiques. En effet, de nombreux anti-moustiques contiennent des insecticides néfastes pour l’environnement et la biodiversité.

Face à ce problème, Simon et Pierre ont décidé de créer leur entreprise appelée Techno BAM, dans le but de trouver une solution de démoustication responsable. C’est ainsi qu’ils ont inventé des bornes anti-moustiques nommées Qista, qui sont à la fois efficaces et respectueuses de l’environnement.

90% des moustiques tués dans un rayon de 60 mètres

Les bornes anti-moustiques créées par les deux amis fonctionnent comme un piège et sont capables de tuer 90% des moustiques présents dans un rayon de 60 mètres autour de la borne. Ces résultats ont été obtenus grâce à la collaboration des ingénieurs avec l’Institut de recherche de la Tour du Valat et le Parc Régional de Camargue, qui ont expérimenté ces pièges à moustiques.

Crédit photo : Techno BAM

En un mois, les bornes ont capturé 7 800 moustiques par jour, dont 12 espèces différentes. Ainsi, le cycle de reproduction de ces insectes a considérablement baissé et le nombre de piqûres a diminué de 88% dans un rayon de 30 à 60 mètres.

Des bornes anti-moustiques écologiques

Cette nouvelle invention est totalement respectueuse de l’environnement puisqu’aucun insecticide n’est utilisé pour tuer les moustiques. Le système de ces bornes anti-moustiques imite la respiration humaine en relâchant du dioxyde de carbone recyclé dans l’air, ce qui attire les moustiques. Quand ces derniers approchent, un leurre olfactif simulant l’odeur corporelle est relâché, alors qu’il s’agit d’acide lactique. Quand la femelle moustique, qui est à l’origine des piqûres, est à proximité de la borne, elle est aspirée dans une nasse et ne peut plus en sortir.

Crédit photo : Techno BAM

De plus, les bornes sont équipées de panneaux solaires pour les recharger en énergie et les rendre autonomes. Enfin, seules les moustiques femelles sont attirés par ces appareils. Ainsi, les abeilles, papillons et coccinelles ne sont pas en danger.

Lutter contre le moustique tigre

Ces bornes anti-moustiques sont efficaces, écologiques, mais également connectées. En effet, elles peuvent collecter des données pour lutter contre la prolifération du moustique tigre, un insecte dangereux qui peut transmettre des virus mortels comme la dengue ou le chikungunya.

Crédit photo : Techno BAM

Aujourd’hui, la propagation du moustique tigre est de plus en plus importante en France, car on estime que cet insecte est présent sur 70% du territoire français.

« Il ne s’agit pas seulement d’un piège mais d’un outil de prévention anti-vectorielle. La borne offre également un véritable système de monitoring en temps réel grâce à des capteurs géolocalisés qui analysent le volume de moustiques capturés et les niveaux d’infestations actuels et ceux à venir. Ces données sont ensuite croisées avec les évolutions météorologiques et environnementales à proximité immédiate de chaque appareil. Les autorités compétentes, informées des niveaux d’infestation peuvent alors quantifier les populations de moustiques afin d’améliorer et d’anticiper leurs déplacements pour prioriser les actions à mettre en œuvre afin d’optimiser la capture », a déclaré Pierre Raviole, adjoint à la mairie d’Arles en charge de l’agriculture.

Vous l’aurez compris, ces bornes anti-moustiques made in France ont tout pour plaire, et elles ont déjà séduit plusieurs pays, comme la Côte d’Ivoire et le Sénégal. En France, déjà 50 villes ont commandé des bornes anti-moustiques comme Toulon, Marseille, Toulouse ou encore Hyères, où 350 bornes ont été installées.

Source : France Culture